Actualités

DIABÈTE et COVID-19 : La metformine réduit la sévérité de la maladie

Actualité publiée il y a 2 semaines 2 jours 6 heures
PLoS ONE
Les médicaments contre le diabète et notamment la metformine sont associés à des formes moins graves de COVID-19 (Visuel Adobe Stock 408850037)

Les médicaments contre le diabète et notamment la metformine sont associés à des formes moins graves de COVID-19, conclut, à nouveau, cette équipe de l’École de médecine de l'Université du Minnesota. Ces données, présentées dans PLoS ONE, incluent notamment des résultats d’expériences in vitro, au cours desquelles la metformine a empêché le virus de se multiplier. La metformine est sûre, peu coûteuse et largement disponible, donc ces résultats incitent à mener d’autres essais cliniques.

 

« L’étude apporte de nouvelles preuves de l’efficacité de la metformine contre les formes sévères de COVID-19 », résume l’auteur principal, le Dr Carolyn Bramante, interniste et pédiatre, et professeur à l'Université du Minnesota.

 

L’étude, observationnelle, qui a suivi via leurs dossiers de santé électroniques, des participants diabétiques de type 2, constate une association avec des cas moins graves de COVID-19 chez les participants prenant de la metformine. Les participants prenaient soit de la metformine, soit une sulfonylurée, soit un inhibiteur de la DPP-4. L’analyse révèle que :

 

  • parmi les participants qui prenaient un antidiabétique oral ADO, ceux qui prenaient de la metformine ont un risque réduit de 45% d'avoir besoin d’une ventilation ou de décès du COVID-19.

 

Ces résultats s'ajoutent au nombre croissant de preuves qui suggèrent que la metformine réduit la gravité du COVID-19. Le Dr Bramante avait précédemment dirigé un autre essai, COVID-OUT, qui avait également montré que la metformine réduit les risques de visites aux urgences, d'hospitalisations ou de décès liés au COVID-19.

Autres actualités sur le même thème