Vous recherchez une actualité
Actualités

DIABÈTE et GLYCÉMIE : Le cassis favorable au métabolisme du glucose

Actualité publiée il y a 5 mois 3 jours 6 heures
British Journal of Nutrition
Les anti-oxydants présents en forte concentration dans le cassis ont un effet bénéfique sur la réponse glycémique post-pandriale (Visuel Fotolia)

Le cassis est une baie riche en anthocyanes. Cette équipe de l’University of Eastern Finland montre tout le bénéfice de ces anti-oxydants sur la réponse glycémique post-pandriale. Avec une portion tout à fait raisonnable, selon ces conclusions, présentées dans British Journal of Nutrition.

 

Le cassis permet d’équilibre la réponse glycémique en réduisant la montée du sucre ingéré et en retardant sa chute. Les chercheurs attribuent cet effet aux composés polyphénoliques bien connus des baies, les anthocyanes.  

Un effet bénéfique sur la réponse glycémique postprandiale obtenu avec seulement 75 g de cassis

Ainsi, la portionefficace ou son équivalent est bien plus modeste que celle suggérée par de précédentes études ayant déjà documenté les mêmes effets. Les cassis sont souvent consommés avec du sucre ajouté en raison de leur acidité naturelle, mais il s’avère que le sucre consommé avec les cassis n'est pas aussi malsain que le sucre consommé sans ces baies.

 

Les baies participent à une alimentation saine car elles sont riches en vitamines, minéraux, fibres alimentaires et polyphénols. Ces dernières années, de nombreuses études ont suivi les effets des baies sur le métabolisme du glucose, les baies noires, comme le cassis et la myrtille, aboutissant aux résultats les plus convaincants. Les anthocyanes qui apportent cette couleur noire, semblent directement responsables de cette atténuation de la réponse glycémique au sucre ajouté : ces composés polyphénoliques ralentissent l'absorption du glucose par l'intestin grêle en interagissant avec les enzymes de digestion des glucides et avec les protéines de transport du glucose.

 

Les polyphénols du cassis réduisent le stress oxydatif et l'inflammation : l’étude est menée auprès de 26 participants en bonne santé invités à consommer lors de sessions distinctes, de l’eau sucrée, une purée de cassis avec sucre, un produit à base de cassis contenant du quinoa fermenté, et un produit au goût de cassis sans cassis avec la même quantité de sucre. Des échantillons de sang ont été prélevés avant la collation à jeun, et après la collation à 15, 30, 45, 60, 90, 120 et 180 minutes et analysés pour le glucose, l'insuline et les lipides libres.

  • Par rapport à l'eau sucrée, les deux produits avec cassis induisent une réponse glycémique postprandiale atténuée, avec une diminution des pics de glucose et d'insuline, une chute retardée du glucose et une augmentation retardée des acides gras libres (en raison d'une éventuelle hypoglycémie;
  • l'effet est encore optimisé avec produit « quinoa-cassis ».

 

Les auteurs rappellent que, sur une période plus longue, des variations plus faibles des taux de glucose sanguin et d'insuline et une meilleure sensibilité à l'insuline peuvent réduire le risque de diabète de type 2.

Autres actualités sur le même thème