Vous recherchez une actualité
Actualités

DIABÈTE : Pourquoi il signifie prévention immédiate de la maladie cardiaque

Actualité publiée il y a 3 mois 6 jours 21 heures
Circulation
La prévention des maladies cardiaques doit être une priorité pour les personnes atteintes de diabète de type 2 (Visuel Adobe Stock 328783667)

La prévention des maladies cardiaques doit être une priorité pour les personnes atteintes de diabète de type 2. C’est un signal d’alarme lancé par cette équipe de cardiologues de l'Université de Manchester (UK). Et même lorsque les facteurs de risque de maladies cardiovasculaires sont contrôlés de manière optimale, les adultes diabétiques de type 2 ont toujours un risque plus élevé de développer une maladie cardiovasculaire, conclut l’étude publiée dans la revue Circulation.

 

De précédentes études ont suggéré que les personnes diabétiques de type 2 n’encourent qu’une augmentation modeste du risque d'événements cardiovasculaires ou de décès lorsque tous les facteurs de risque sont bien contrôlés », précise l’auteur principal, le Dr Alison Wright, du Centre de Pharmacoépidémiologie et sécurité des médicaments de l'Université de Manchester. Cependant, le degré de contrôle des facteurs de risque influe toujours sur le risque de maladie cardiovasculaire et la mortalité, démontre cette étude.

Chez les diabétiques, le contrôle des facteurs de risque cardiovasculaire est vital.

Les chercheurs ont analysé les données de 101.000 personnes atteintes de diabète de type 2, de 379.000 personnes exemptes de diabète enregistrées dans la base Clinical Practice Research Datalink et de 331.000 personnes atteintes de diabète de type 2 enregistrées dans la base Scottish Care Information-Diabetes. Les chercheurs se sont concentrés sur 5 facteurs de risque cardiovasculaire : la pression artérielle, le tabagisme, le cholestérol, les triglycérides et la glycémie. L’analyse montre que :

  • seuls 6% des participants atteints de diabète de type 2 présentent les 5 facteurs de risque cardiovasculaires ;
  • même en cas de contrôle optimal des 5 facteurs de risque cardiovasculaire, les personnes atteintes de diabète de type 2 présentent toujours un risque 21% plus élevé de maladie cardiovasculaire et 31% plus élevé d'hospitalisation pour insuffisance cardiaque vs les participants non diabétiques ;
  • l’association entre le nombre de facteurs de risque et le risque d'événements cardiovasculaires s’avère plus forte chez les participants atteints de diabète de type 2.

 

Pris ensemble, ces résultats suggèrent que les diabétiques de type 2 doivent être rigoureusement suivis et traités pour les facteurs de risque cardiovasculaire et le plus tôt possible, qu'ils aient ou pas une maladie cardiovasculaire.

« Le potentiel de réduction de l'impact global du diabète de type 2 sur le risque d’événements cardiovasculaires est énorme,

en particulier pour les patients atteints de diabète de type 2 qui n'ont pas encore reçu de diagnostic de maladie cardiovasculaire ».

 

Cet examen de très grands ensembles de données démontre sans ambiguité toute l'importance du contrôle des facteurs de risque cardiovasculaire chez les diabétiques, par la gestion de la tension artérielle, le contrôle du cholestérol, la réduction de la glycémie, l'augmentation de l'activité physique, l’adhésion à un régime alimentaire sain, la perte de poids et l’arrêt du tabac.

Autres actualités sur le même thème