Vous recherchez une actualité
Actualités

DIABÈTE : Ses meilleurs ennemis, les grains, les légumes et les fruits

Actualité publiée il y a 4 semaines 3 heures 33 min
BMJ
Consommer des fruits et des légumes peut réduire jusqu'à 50% le risque de diabète (Visuel Adobe sTock 71178629)

Rien de très neuf dans ces conclusions, mais le rappel est toujours utile alors que la prévalence de l’obésité et de ses comorbidités dont le diabète de type 2 poursuit sa progression. Ces 2 larges études observationnelles aboutissent à ces conclusions : une consommation plus élevée de fruits, de légumes et de grains entiers est indiciblement liée à un risque plus faible de diabète.Les résultats, présentés dans le British Medical (BMJ) suggèrent que même une augmentation modeste de la consommation de ces 3 types d’aliments dans le cadre d’un régime alimentaire sain contribue à prévenir le risque de diabète de type 2.

Consommer des fruits et des légumes peut réduire jusqu'à 50% le risque de diabète

Dans une première étude, une équipe de chercheurs européens examine l'association entre les niveaux sanguins de vitamine C et de caroténoïdes (pigments trouvés dans les fruits et légumes colorés) et le risque de diabète de type 2. Les niveaux de vitamine C et de caroténoïdes sont des indicateurs fiables de la consommation de fruits et légumes et plus fiables que la consommation autodéclarée. L’analyse des données de 9.754 participants ayant développé un diabète de type 2 vs de 13.662 témoins exempts de diabète au cours du suivi, montre, après ajustement avec les facteurs de confusion possibles (mode de vie, risque sociaux et alimentaires) que :

  • des niveaux sanguins plus élevés de vitamine C et de caroténoïdes ainsi que leur combinaison (score composite), sont associés à un risque plus faible de diabète de type 2 ;
  • les participants ayant le score composite le plus faible, le niveau de risque de diabète des participants ayant un score composite parmi les 20% les plus élevés, est réduit de 50% ;
  • chaque augmentation de 66 grammes par jour de la consommation totale de fruits et légumes est associée à une réduction du risque de 25% !

 

Dans la deuxième étude, des chercheurs américains ont examiné les associations entre l'apport alimentaire total et individuel en grains entiers et le diabète de type 2. L’analyse des données de 158.259 femmes et 36.525 hommes exempts de diabète, de maladies cardiaques et de cancer, montre, après ajustement avec les facteurs de confusion possibles, que :

  • les participants de la catégorie la plus élevée de consommation de grains entiers présentent un risque de diabète de type 2 réduit de 29% vs la catégorie la plus faible ;
  • la consommation d'une ou plusieurs portions par jour de céréales pour petit déjeuner à grains entiers ou de pain noir est associée à un risque de diabète de type 2 réduit, respectivement, de 19% et 21% ;
  • la consommation de 2 portions ou plus par semaine, vs moins d'une portion par mois, est associée à une réduction de 21% du risque ;
  • ces réductions de risque semblent se stabiliser à environ 2 portions par jour pour l'apport total de grains entiers, et à environ une demi-portion par jour pour les céréales de petit déjeuner à grains entiers et le pain noir.

 

Ces 2 larges études sont observationnelles et ne peuvent donc pas établir de relation de cause à effet, cependant elles ont pris en compte plusieurs facteurs de risque de mode de vie bien connus et marqueurs de la qualité alimentaire, et viennent confirmer une association déjà documentée par un très grand nombre d’études.

 

Ces résultats soutiennent donc encore un peu plus, les recommandations actuelles visant à augmenter la consommation de fruits, de légumes et de grains entiers dans le cadre d'une alimentation saine, notamment pour prévenir le diabète de type 2.

Autres actualités sur le même thème