Vous recherchez une actualité
Actualités

DIAGNOSTIC : Le mini-patch qui lit dans la sueur

Actualité publiée il y a 2 mois 3 semaines 2 jours
Lab on a chip
Ce patch analyse la sueur par chrono-échantillonnage (Visuel Jennifer M. McCann / Penn State)

La miniaturisation progresse avec ces nouveaux patchs cutanés de plus en plus petits et de plus en plus performants. Ce dernier prototype, proposé par une équipe de la Penn State, dans la revue Lab on a chip, permet d'analyser dans la sueur, l’évolution de biomarqueurs comme le pH et le glucose qui sont de très bons indicateurs de l’état de santé ou de certains diagnostics spécifiques.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

L’auteur principal, Huanyu "Larry" Cheng, professeur de sciences de l'ingénieur à la Penn State explique avoir conçu ce patch notamment pour suivre la santé et les performances des sportifs et des athlètes mais également pour l'industrie des soins de santé.

Ce prototype a été conçu avec un code couleur pour le pH, un pour le glucose et un troisième pour le sodium (Visuel Lab on a chip)

Une analyse de la sueur par chrono-échantillonnage

Le patch appliqué sur la peau au contact des glandes sudoripares, se compose d'un petit réservoir à plusieurs chambres comportant une valve hydrophobe près de l'ouverture en silicone. Le canal à revêtement hydrophile collecte la sueur et son ouverture conçue pour limiter l'évaporation permet de stocker la sueur plus longtemps et donc de disposer d’un temps d’analyse prolongé. Un analyte à code couleur est intégré dans les différentes chambres. Ce produit chimique sensible réagit au pH ou au glucose et peut être lu à l'œil nu ou sur une photo prise avec un smartphone. Les différentes chambres permettent une analyse à différents moments par chrono-échantillonnage.

 

Les applications sont nombreuses, dans l'industrie des soins de santé mais également dans le monde du sport, pour surveiller l’hyperthermie ou pour ajuster les niveaux d'exercice pour des performances optimales. D’autres applications sont en cours de développement pour la surveillance et le diagnostic de maladies. Le nombre de chambres est duplicable, tout comme les codes couleurs.

 

Ainsi, ce prototype a été conçu avec un code couleur pour le pH, un pour le glucose et un troisième pour le sodium.

Autres actualités sur le même thème