Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

Douleurs de dos : quelles solutions non médicamenteuses peut proposer un médecin ?

Actualité publiée il y a 4 semaines 1 jour 12 heures
Conseils santé
Il existe des solutions classiques ou des appareils high-tech qui soulagent les douleurs sans la prise de médicaments (Visuel Adobe Stock 296717197)

Pour réduire ou supprimer les douleurs lombaires, les patients souhaitent de moins en moins se voir prescrire des antalgiques ou des anti-inflammatoires. En effet, il existe des solutions classiques ou des appareils high-tech qui soulagent les douleurs sans la prise de médicaments.

La ceinture lombaire

Soulager la lombalgie avec une ceinture lombaire est souvent la première solution à recommander à un patient.

En fonction des douleurs, différents modèles de ceinture lombaire sont disponibles. Pour une personne qui ressent des tensions du dos au travail ou des douleurs dans le bas du dos, une ceinture de maintien est nécessaire. Elle devient même indispensable pour tout effort impliquant le dos lors d’une scoliose, d’une lordose, d’une hernie discale, d’une sciatique ou après un accident. 

 

Le port d’une ceinture de maintien lombaire est judicieux, également en préventif, de manière à protéger le dos : 

 

  • La ceinture lombaire sport s'avère utile pour les personnes qui pratiquent une activité physique intense (ski, VTT, football, snowboard, rugby…).
  • La ceinture lombaire chauffante est destinée aux personnes souffrant de mal de dos en fin de journée.
  • La ceinture anti-vibrations est primordiale sur les chantiers.

 

Toutes ces ceintures se choisissent selon trois critères : le tour de taille, le mode de vie (travail, balade, sport) et la pathologie dont souffre le patient.

Bon à savoir

Sur prescription médicale, la ceinture lombaire bénéficie d’un remboursement par la Sécurité sociale. Un complément par la mutuelle peut être attribué en fonction du contrat de l’assuré. Il peut atteindre jusqu’à 300 % du tarif de base de l’assurance maladie.

Le baume de tigre

Le baume de tigre est une pommade développée par l’herboriste chinois Aw Chun Kin vers les années 1870.

 

Le baume de tigre rouge est recommandé dans le cas de tensions et de raideurs liés à la pratique sportive et aux diverses tensions causées par les activités réalisées au quotidien. Il s’utilise sous forme de massage. Le baume de tigre rouge est composé de plusieurs huiles essentielles.

 

La lotion de massage comprend du camphre et de l'huile essentielle de cannelle. Elle s’utilise avant l’effort et apporte un effet chauffant.

 

La crème baume de tigre s’applique sur les zones de la nuque et des épaules. Elle est composée de notes de menthol et d'huile essentielle d'eucalyptus.

À noter

Le baume de tigre blanc dispose de différentes spécificités. Il s'utilise en massage sur la poitrine et les tempes en cas de rhumes ou de maux de tête.

Les électrostimulateurs

Les électrostimulateurs sont des appareils électroniques qui envoient des impulsions aux nerfs et aux muscles, grâce à des électrodes. Ces dernières sont à poser sur les zones douloureuses, selon un programme sélectionné. Chaque programme est dédié à des douleurs spécifiques. Il est possible de placer jusqu’à 4 électrodes par séance. Elles s’appliquent directement sur une peau propre. Les électrodes sont vendues sur un papier glacé et collant. Elles peuvent être utilisées pour environ 30 applications.

 

Les électrostimulateurs renforcent les muscles, atténuent les courbatures, provoquent un effet drainant pour soulager la douleur. Ils offrent aussi la possibilité de récupérer après le sport.

 

Certains appareils disposent d’un câble et d'une accroche à une ceinture qui permettent de se déplacer, voire travailler.

 

Plusieurs professionnels de la santé utilisent ces appareils (kiné, chiropracteur…).

Bon à savoir

Sur prescription médicale par un médecin exerçant en structure douleur chronique ou disposant d’un diplôme universitaire douleur, l'électrostimulateur est pris en charge par l'assurance maladie, selon la base de remboursement. Il y a, tout d'abord, une période de location de six mois afin de vérifier l'efficacité de l'appareil. Cette location est prise en charge par l'assurance maladie et la mutuelle. Passé ce délai, il est possible au patient d'acheter l'appareil et d'obtenir un remboursement de la part de la SS et de la mutuelle. Les électrodes sont également prises en charge.

 

D’après une étude de l’assurance maladie ameli, « 4 personnes sur 5 souffriront de lombalgie commune au cours de leur vie ».

 

Pour les personnes ne souhaitant pas absorber de médicaments, les ceintures lombaires, le baume de tigre rouge et les électrostimulateurs sont d'excellents moyens qui soulagent le mal de dos.

 

Plus sur le Blog Fibromyalgie

Autres actualités sur le même thème