Vous recherchez une actualité
Actualités

e-CIGARETTE : La vapeur moins toxique que la fumée ?

Actualité publiée il y a 2 années 5 mois 1 semaine
Annals of Internal Medicine

Les cigarettes électroniques contiennent de la nicotine mais moins de substances nocives, comme le goudron ou le monoxyde de carbone, que les produits du tabac. Cette équipe internationale présente très probablement la première étude portant sur la toxicité à long terme de la cigarette électronique vs cigarette classique. Les conclusions, présentées dans les Annals of Internal Medicine montrent des concentrations significativement plus faibles de composés chimiques cancérigènes chez les anciens fumeurs utilisant uniquement des cigarettes électroniques (ou des substituts nicotiniques) vs chez les actuels fumeurs de cigarettes classiques.

Les chercheurs de l'University College London, du Roswell Park Cancer Institute et des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont mené cette étude auprès de 181 fumeurs ou ex-fumeurs, des fumeurs exclusifs de cigarettes classiques, des fumeurs de cigarettes classiques utilisateurs également de cigarette électronique, des fumeurs de cigarettes actuels ayant également recours à des substituts nicotiniques (patchs ou gomme), d'anciens fumeurs n'utilisant plus que la cigarette électronique, et d'anciens fumeurs n'utilisant plus que les substituts. Les participants ont fourni des échantillons d'haleine, de salive et d'urine et ont renseigné par questionnaire leur tabagisme et/ou leur utilisation de la cigarette électronique ou de substituts nicotiniques. Les substances recherchées dans les prélèvements étaient les nitrosamines (cancérogènes) spécifiques au tabac et formées à partir de la nicotine et une série de COV (dont l'acrylamide et l'acrylonitrile). Les chercheurs ont pris en compte les facteurs de confusion possibles dont l'histoire du tabagisme, les variables sociodémographiques, la santé physique et le bien-être subjectif.


L'analyse constate des niveaux significativement plus faibles de produits chimiques toxiques et de substances cancérigènes dans les échantillons des anciens fumeurs passés aux cigarettes électroniques ou à la thérapie de substitution nicotinique vs fumeurs actuels. Bien évidemment, l'usage combiné tabac/e-cigarette reste associé à des niveaux très élevés de toxines et de carcinogènes. Précisément :

-les anciens fumeurs utilisant des cigarettes électroniques présentent des niveaux significativement plus faibles de la substance chimique toxique NNAL, un sous-produit des nitrosamines vs tous les autres groupes, soit une réduction de 97% par rapport aux fumeurs de cigarettes classiques ;

-les fumeurs actuels de cigarettes classiques, les fumeurs de cigarettes classiques utilisant aussi les substituts nicotiniques ou les cigarettes électroniques, présentent des niveaux similaires de toxines et de carcinogènes ;

-les niveaux de nicotine dans les échantillons d'urine sont similaires dans tous les groupes.

Cette étude est considérée comme un point de repère car elle examine les résultats à long terme de l'utilisation de cigarettes électroniques chez leurs utilisateurs et non en laboratoire. Elle apporte des preuves que le passage à la e-cigarette, lorsqu'on est fumeur, peut contribuer à réduire les effets nocifs du tabac précisément liés à l'exposition à certains produits chimiques toxiques.

Source: Annals of Internal Medicine February 7 2017 DOI: 10.7326/M16-1107 Nicotine, Carcinogen, and Toxin Exposure in Long-Term E-Cigarette and Nicotine Replacement Therapy Users: A Cross-sectional Study

Plus de 50 études sur la e-Cigarette

Autres actualités sur le même thème