Vous recherchez une actualité
Actualités

EXERCICE PRO : La moitié de la journée consacrée aux tâches administratives ?

Actualité publiée il y a 1 année 10 mois 3 semaines
Annals of Family Medicine
Des horaires lourds, facteur majeur d’épuisement professionnel.

Aux Etats-Unis, comme en France, les médecins généralistes déclarent passer trop de temps de travail sur le dossier de santé et la transmission électronique des feuilles de soins. C’est la conclusion de cette étude de l’University of Wisconsin et de l'American Medical Association, publiée dans les Annals of Family Medicine et qui estime à près de 6 heures le temps passé chaque jour à des tâches administratives ou à la transmission des feuilles de soin. Un appel à une simplication des procédures et à des logiciels toujours plus performants !

Près de la moitié du temps total, précisément 44% est ainsi consacrée à des tâches administratives

 

Les médecins de soins primaires passent plus de la moitié de leur journée de travail à interagir avec le dossier de santé électronique pendant et après les heures consacrées à leur exercice auprès des patients. Cette analyse des données des journaux d'événements suivis de manière automatisée et confirmées également par des données d'observation directe aboutissent à une durée estime précisément à 355 minutes soit 5,9 heures en moyenne passées sur ces tâches administratives de suivi patient, sur une longue journée de travail en moyenne de 11,4 heures pour un médecin généraliste (aux Etats-Unis).

  • 269 minutes soit 4 heures et demi sont consacrées à ces tâches pendant les heures d’exercice,
  • 86 minutes soit 1 heure et demi environ y sera consacrée, le soir, après de travail, une fois la dernière consultation achevée.
  • Près de la moitié du temps total, précisément 44% est ainsi consacrée à des tâches administratives et 84 minutes par jour supplémentaires, soit 24% sont consacrées à la gestion de la boîte de réception.
  • Ce temps consacré aux tâches administratives diffère bien entendu selon l'heure et le jour (semaine ou week-end), mais marquent des pics vers 10 heures du matin et…22 heures le soir.

 

Un facteur incontestable d’épuisement professionnel : ces horaires liés à la lourdeur de la gestion du dossier patient, à la transmission électronique et, globalement à l’administratif et à l’augmentation de la charge de travail sont un facteur majeur d’épuisement professionnel, expliquent les auteurs. Un facteur, écrivent-ils qui contribue à l’inefficience des soins et au manque de communication entre professionnels d’un même centre ou pôle de santé.

 

Il s’agit donc de revoir à la fois le système de communication électronique, de gestion du dossier patient et d’optimiser encore les logiciels de gestion du cabinet médical ou du pôle de santé.

Autres actualités sur le même thème