Vous recherchez une actualité
Actualités

EXERCICE : Un point sur ses bénéfices pour les plus âgés

Actualité publiée il y a 1 mois 3 semaines 6 jours
Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports
Une pratique régulière de l'exercice réduit le risque de trouble cérébrovasculaire et freine le déclin cognitif lié à l’âge

Ces derniers mois, les études sur les effets de la pratique de l’activité physique chez les personnes âgées ont mis en avant les avantages cérébraux de l'exercice, de nombreuses études suggérant qu’une pratique régulière réduit le risque de trouble cérébrovasculaire et freine le déclin cognitif lié à l’âge. Il fallait une large méta-analyse pour faire un état des lieux plus complet de ses avantages avec l’âge. C’est ce que nous propose dans le Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports, cette équipe de l'Institute of Public Health (Irlande).

 

Avec le vieillissement des populations et la hausse concomitante des maladies chroniques, il est essentiel de pouvoir évaluer les effets des différents facteurs de mode de vie, dont l’exercice, sur le risque de maladies chroniques, physiques, mentales ou neurologiques. La plupart des études vont se concentrer sur un facteur -comme l’exercice-. Concernant l’exercice, il a cette spécificité d’être moins pratiqué avec l’âge. Dans le même temps, les études portant sur les effets de la sédentarité portent rarement sur les plus âgés. Seule une large méta-analyse peut permettre de préciser les avantages très divers de l’exercice sur ce groupe de population.

L’exercice confirme de multiples avantages de santé physique et mentale chez les personnes âgées

 

L’équipe a examiné les grandes bases de données médicales, à la recherche de revues systématiques et / ou de méta-analyses d'études observationnelles longitudinales, étudiant la relation entre l'activité physique et tout résultat de santé physique ou mentale chez les adultes âgés de 60 ans et plus. La qualité des examens inclus a été évaluée à l'aide d'AMSTAR, un outil reconnu d’évaluation des études (A Measurement Tool to Assess Systematic Reviews). Les chercheurs ont finalement sélectionné 24 revues systématiques et méta-analyses, jugées de qualité méthodologique moyenne ou élevée. La combinaison des données montre que les personnes âgées de 60 ans et plus, physiquement actives,

  • encourent un risque réduit de décès toutes causes confondues et des risques réduits cardiovasculaire, de cancer du sein et de la prostate, de fractures, de chutes récurrentes, d'incapacité et de limitation fonctionnelle, de déclin cognitif, de démence, de maladie d'Alzheimer et de dépression ;
  • connaissent également des trajectoires de vieillissement plus saines, une meilleure qualité de vie et un fonctionnement cognitif amélioré.

 

 

Cette large analyse précise les avantages de l'activité pour la santé physique et mentale des personnes âgées. En particulier pour la santé mentale, en faveur de la cognition et contre la dépression, la démence et la maladie d’Alzheimer.

Autres actualités sur le même thème