Vous recherchez une actualité
Actualités

FERTILITÉ MASCULINE : Boostée par la consommation d'alcool, mais modérée !

Actualité publiée il y a 1 année 1 mois 5 jours
Andrology
l'association avec la concentration de sperme était significative, avec une tendance en forme de « U » en fonction de la consommation d'alcool.

Une consommation modérée d'alcool peut stimuler la fertilité masculine, conclut cette étude italienne, qui a suivi les mesures de fertilité de plus de 300 patients, en rapport avec leur consommation d’alcool. L’étude, présentée dans la revue Andrology, suggère qu’une consommation modérée d'alcool est associée non seulement à un volume de sperme plus important, mais aussi à une concentration et un nombre total de spermatozoïdes plus élevés.

 

4 à 7 unités par semaine sont associées au niveau de fertilité le plus élevé : l’étude est menée auprès de 323 patients hommes, dont 9,6% étaient abstinents, 30% consommateurs d’1 à 3 unités d’alcool par semaine, 30% 4 à 7 par semaine, et 30% 8 unités d'alcool et plus par semaine. (1 unité = 125 mL de vin ou 330 mL de bière ou 30 mL de spiritueux, contenant tous environ 12,5 g d'éthanol). Vs les participants qui consomment 1 à 3 unités d’alcool par semaine,

  • le volume médian de sperme s’avère plus élevé dans le groupe « 4-7 unités / semaine », tout comme le nombre total de spermatozoïdes ;
  • l'association avec la concentration de sperme était également significative, avec une tendance en forme de « U » en fonction de la consommation d'alcool.

 

 

Des résultats commentés comme « cohérents avec ceux d'autres recherches ».

 

Comme l’étude ne démontre ici qu’une association, il est probable que d’autres facteurs de confusion, indirectement associés à une consommation raisonnable d’alcool, puisse influer aussi sur les niveaux de fertilité masculine.

Autres actualités sur le même thème