Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

FERTILITÉ : Quels effets de la caféine et de l'alcool ?

Actualité publiée il y a 1 année 5 mois 4 semaines
AOGS
Il n'existe aucune association entre la consommation de caféine par les femmes enceintes et les taux de grossesse ou de naissances vivantes après les traitements de fertilité. Cependant, en ce qui concerne la consommation d’alcool, les résultats sont tout autres (Visuel Adobe Stock 321951129)

La caféine et l'alcool affectent-ils la fertilité et les résultats des traitements de fertilité ? Cette méta-analyse menée par une équipe de l'Hôpital Tongji Chine et publiée dans Acta Obstetricia et Gynecologica Scandinavica (AOGS) n'identifie en fait aucune association entre la consommation de caféine par les femmes enceintes et les taux de grossesse ou de naissances vivantes après les traitements de fertilité. Cependant, en ce qui concerne la consommation d’alcool, les résultats sont tout autres.

 

L’équipe chinoise a passé en revue toutes les études pertinentes, portant sur les traitements de fertilité et les facteurs de succès, publiées jusqu’au 15 juillet 2022.

 

La méta-analyse : les chercheurs ont sélectionné 7 études sur la consommation de caféine et 9 études sur la consommation d'alcool portant sur un total de 26.922 femmes ayant suivi un traitement de fertilité. L’analyse conclut que :

 

  • la consommation d'alcool des femmes est associée à une diminution du taux de grossesse

lorsqu’elle est > 84 g soit 7 boissons alcoolisées ;

  • chez leurs partenaires, la consommation d’alcool est également associée à une baisse du taux de naissances vivantes après traitements de fertilité de leurs partenaires femmes lorsque la consommation hebdomadaire est également > 84 g.
  • vs abstinence complète, les chances de grossesse après un traitement de fertilité sont réduites de 7 % chez les femmes qui consommaient 84 g d'alcool par semaine et de 9 % lorsque le partenaire dépasse le même seuil de consommation ;
  • aucune association du même type n’est retrouvée avec la caféine.

 

Les couples doivent être conscients que certains facteurs de style de vie modifiables, tels que la consommation d'alcool, peuvent affecter les résultats d’un traitement de fertilité.

 

D’autres études vont être menées pour préciser les effets des différents seuils de consommation.

Plus sur le Blog Addictions
Plus sur le Blog Gynéco

Autres actualités sur le même thème