Vous recherchez une actualité
Actualités

FIBROMYALGIE: 5 approches non médicamenteuses efficaces contre la douleur

Actualité publiée il y a 3 années 2 mois 1 jour
NIH et Mayo Clinic Proceedings

Ce nouvel examen clinique de la littérature scientifique examine la preuve d’efficacité de différentes approches alternatives, non médicamenteuses, proposées pour prendre en charge les conditions douloureuses dont les maux de dos, la douleur au cou, l'arthrite, la migraine et la fibromyalgie. Cet examen, présenté dans les Mayo Clinic Proceedings et pris en référence par les National Institutes of Health (NIH) confirme que le yoga, le tai-chi, le massage et certaines techniques de relaxation contribuent de manière significative aussi, à gérer la douleur. Le point, avec un zoom sur la fibromyalgie.

Les chercheurs ont passé en revue les essais contrôlés randomisés publiés de 1966 à mars 2016 menés aux États-Unis et publiés dans la base de données Medline. Les chercheurs ont cherché à travers ces différentes études, les preuves sur l'efficacité et la sécurité de - 7 approches complémentaires largement utilisées : l'acupuncture, la manipulation vertébrale ou ostéopathique, le massage thérapeutique, le Taï chi, le yoga, les techniques de relaxation, dont la méditation. Ils ont également évalué les effets des suppléments naturels (chondroïtine, glucosamine, méthylsulfonylméthane, S-adénosyl-L-méthionine (SAMe) et acides gras oméga-3. - 5 conditions ont été « passées » à la loupe : les maux de dos, l'arthrose, la douleur au cou, les maux de tête et la migraine et la fibromyalgie. - L'efficacité a été considérée comme positive lorsque l'approche conduit à une réduction statistiquement significative de la douleur, du handicap lié à la douleur, et / ou d'une autre fonction. Au global, on retiendra l'efficacité des thérapies suivantes pour : · Les maux de dos : l'acupuncture et le yoga · L'arthrose du genou : l'acupuncture et le tai-chi pour · Les douleurs au cou : la thérapie par massages · Les maux de tête sévères et la migraine : les techniques de relaxation · Les douleurs dorsales : les massages et la manipulation vertébrale, avec une preuve plus faible Aucun essai inclus dans l'analyse ne rapporte d'événement indésirable grave lié à l'une de ces approches alternatives. Les effets indésirables les plus fréquents sont les troubles gastro-intestinaux liés à certains suppléments naturels, quelques douleurs musculaires liées au Tai chi et au yoga et quelques douleurs mineures et / ou ecchymoses au niveau des sites d'acupuncture. En conclusion, ces données sont en ligne avec celles des précédentes revues systématiques. Et pour la fibromyalgie ? La fibromyalgie touche de 2 à 6% de la population avec de multiples symptômes handicapants au quotidien, dont une douleur musculo-squelettique et neuropathique généralisée, une hypersensibilité physique et psychologique et une grande fatigue. La condition est souvent associée à d'autres comorbidités dont la dépression, le syndrome du côlon irritable et les troubles du sommeil. Pourtant, son étiologie et sa pathogenèse restent encore largement inconnues. Du coup, tous les traitements sont envisagés et les effets de multiples thérapies sur ses symptômes ont été documentés. Parmi les thérapies alternatives, ont été évoquées, l'aquagym douce, le thermalisme, la thalasso et la balnéo, l'acupuncture, les exercices de résistance, la thérapie cognitivo-comportementale , l'oxygénothérapie par caisson hyperbare et, tout récemment, l'utilisation du cannabis médical. De nombreux patients prennent également des médicaments opioïdes même si ceux-ci ne sont pas indiqués dans le traitement de la fibromyalgie. Il n'existe pas de recommandations de traitement et il n'existe pas aujourd'hui de traitement standard ou « idéal » de la fibromyalgie. Cependant, en raison de la complexité et de la méconnaissance de l'étiologie de la maladie, les interventions non pharmacologiques, dont les stratégies d'autogestion qui vont impliquer la participation active du patient et des changements de mode de vie font aujourd'hui et de plus en plus partie intégrante du projet thérapeutique. Ce nouvel examen de la science met en avant 5 approches non pharmacologiques. Tous les essais examinés ici pour la fibromyalgie sont bien basés sur les critères du Collège américain de rhumatologie. 1. L'acupuncture apporte une amélioration significative sur les scores de fatigue et d'anxiété liées à la fibromyalgie. Aucun événement indésirable grave n'est signalé. 2. Les techniques de relaxation - Méditation en pleine conscience : une petite étude menée sur 90 femmes constate une réduction du stress et des troubles du sommeil ainsi qu'une réduction de la sévérité des symptômes. - La conscience de soi, une technique qui donne une importance primordiale à la prise de conscience et l'expression des émotions : une petite étude, menée chez 45 femmes atteintes de fibromyalgie constaté une réduction significative de la douleur et une amélioration du fonctionnement physique. - L'imagerie mentale guidée vs soins habituels semble apporter une diminution significative du score de FIQ (Fibromyalgia Impact Questionnaire), une réduction de l'intensité de la douleur, de la fatigue et de la dépression et enfin dans l'auto-efficacité de la gestion des symptômes. 3. Le massage : aucune différence n'a été observée. 4. Le Taï chi permet une diminution du score FIQ 5. Le Yoga permet également une amélioration significative du score FIQ Différentes données d'efficacité, positives et qui engagent donc les patients à tester ces thérapies alternatives, de manière à réduire au maximum les traitements médicamenteux analgésiques. Source: Mayo Clinic Proceedings September 2016 DOI: 10.1016/j.mayocp.2016.06.007 Evidence-based evaluation of complementary health approaches for pain management in the United States. (link is external)

Autres actualités sur le même thème