Vous recherchez une actualité
Actualités

FIBROMYALGIE: L'œil une fenêtre de diagnostic par test ophtalmologique classique

Actualité publiée il y a 2 années 11 mois 3 semaines
PLoS ONE

Le diagnostic de la fibromyalgie reste complexe pour les cliniciens parce les symptômes décrits par les patients sont multiples et parfois peu spécifiques à la maladie. Il n’existe pas aujourd’hui de test biologique précis. Ces chercheurs espagnols développent ici une toute nouvelle méthode de diagnostic : il fallait y penser, mais alors que la fibromyalgie est aussi une maladie des « petites » fibres », ces scientifiques ont l’idée de regarder si la fibromyalgie induit aussi des lésions axonales dans le nerf optique. Des lésions qui pourraient être détectées par examen ophtalmologique classique.

La fibromyalgie touche de 2 à 6% de la population avec de multiples symptômes handicapants au quotidien, dont une douleur musculo-squelettique et neuropathique généralisée, une hypersensibilité physique et psychologique et une grande fatigue. La condition est souvent associée à d'autres comorbidités dont la dépression, le syndrome du côlon irritable et les troubles du sommeil. Son étiologie et sa pathogenèse restent encore largement inconnues et son diagnostic complexe. Ici, les chercheurs du Miguel Servet University Hospital, Zaragoza (Espagne) montrent que la maladie pourrait être détectée en utilisant la tomographie par cohérence optique. En effet la couche de fibres nerveuses rétiniennes est atrophiée chez les patients fibromyalgiques.


Evaluer la perte visuelle et observer les fibres nerveuses rétiniennes grâce à cet examen ophtalmologique est certes plus simple et plus accessible que d'analyser à l'IRM les changements neuronaux dans les zones du cerveau liées à la douleur des patients atteints de fibromyalgie. Ici, l'équipe espagnole évalue la fonction visuelle de 116 patients atteints de fibromyalgie et de 144 témoins sains appariés pour l'âge : par tomographie par cohérence optique, les chercheurs mesurent la couche de fibres nerveuses rétiniennes qui recouvrent l'œil.

Le nerf optique, une fenêtre ouverte sur le système nerveux central : en effet, pouvoir observer directement les axones dans le nerf optique permet une première évaluation du SNC. Les ophtalmologistes utilisent couramment le test pour diagnostiquer des maladies comme le glaucome et la rétinopathie diabétique, car il est non invasif, peu coûteux, rapide et confortable pour le patient. Ici, les chercheurs l'utilisent pour évaluer, chez les patients fibromyalgiques, une diminution significative de l'épaisseur de la couche des fibres nerveuses rétiniennes. Ils constatent cette diminution même chez les participants qui souffrent de fibromyalgie légère (telle qu'évaluée par le Fibromyalgia Impact Questionnaire - FIQ).

En conclusion, la fibromyalgie provoque même à stade précoce, des lésions axonales au niveau de la couche de fibres nerveuses rétiniennes et ces lésions peuvent être détectées par un test ophtalmologique non invasif. D'autres études à mener sur un plus grand nombre de patients et avec une période de suiviplus longue doivent encore confirmer l'utilisation du test comme outil de diagnostic. Cependant ces résultats, très prometteurs, suggèrent déjà l'intérêt de la technique, également pour suivre la progression de la maladie, évaluer le pronostic ou la perte de qualité de vie, ou encore la réponse au traitement.

« Bref, les ophtalmologiques pourraient prêter main forte aux rhumatologues, pour faciliter le diagnostic de la fibromyalgie et réduire les dépenses associées à la maladie » concluent les auteurs.

Autres actualités sur le même thème