Vous recherchez une actualité
Actualités

FONCTION VESTIBULAIRE: La capacité d'équilibre moteur décline dès 40 ans

Actualité publiée il y a 2 années 1 semaine 5 jours
Frontiers in Neurology

Plus de la moitié de la population présentera, au cours de sa vie, des symptômes liés au système vestibulaire. Ces symptômes sont multiples et comprennent des étourdissements, vertiges, déséquilibre et vision floue. « Garant » du maintien de l’équilibre de l'axe du corps et de la stabilité oculaire pendant le mouvement, le système vestibulaire joue un rôle évidemment éminemment important dans la motricité, l’autonomie et la prévention des chutes. Cette étude menée par une équipe du Massachusetts Eye and Ear Infirmary révèle la précocité du déclin chez nous autres humains de cette capacité pourtant essentielle à détecter et à percevoir le mouvement. Des données présentées dans la revue Frontiers in Neurology qui rappellent toute l’importance « d’exercer » cette capacité, bien avant l’âge mûr, par la pratique de certains types d’exercices. Dont le Taï Chi par exemple.

Le système vestibulaire, composé de minuscules canaux dans l'oreille interne, est responsable de la réception d'informations sur le mouvement, l'équilibre et l'orientation spatiale. On sait que les patients atteints de troubles vestibulaires ont un équilibre perturbé, un risque accru de chutes, avec à la clé le risque de perte d'autonomie chez les patients plus âgés (Voir infographie ci-contre). Développer des interventions visant à « travailler » l'équilibre et prévenir ces chutes pourrait permettre de réduire considérablement le fardeau de la dépendance.


Dans le but de déterminer si le sexe ou l'âge affectait la fonction du système vestibulaire, les chercheurs ont fait passer des tests d'équilibre et de mouvement à 105 personnes en bonne santé, âgées de 18 à 80 ans et mesuré leur seuil vestibulaire soit le plus petit mouvement possible que le sujet est capable de percevoir correctement. Les chercheurs n'identifient aucune différence de seuil selon le sexe, en revanche, ils constatent l'importance de l'âge pour tous les mouvements étudiés :

Ø les seuils vestibulaires commencent à doubler tous les 10 ans au-dessus de l'âge de 40 ans, ce qui représente une réduction de la capacité à recevoir des informations sensorielles sur le mouvement, l'équilibre et l'orientation spatiale.

L'auteur principal, le Dr Daniel M. Merfeld, professeur d'oto-rhino-laryngologie à la Harvard Medical School, explique : Cette augmentation des seuils est fortement corrélée avec des scores plus faibles aux tests d'équilibre. Et à mon bon équilibre, risque plus élevé de chutes… ».

Augmentation du « seuil vestibulaire », « chute de l'équilibre » : ces seuils croissants apparaissent également fortement corrélés avec l'échec au test d'équilibre. Une corrélation qui confirme que le risque de chute est fortement influencé par la fonction vestibulaire. Ainsi, les chercheurs estiment que la dysfonction vestibulaire pourrait être responsable de jusqu'à 152.000 décès aux Etats-Unis chaque année.

Prochaine étape, développer des interventions précoces permettant d'améliorer les seuils de fonction vestibulaire et de réduire ainsi l'incidence des chutes.

03 October 2016 DOI :10.3389/fneur.2016.00162 Vestibular Perceptual Thresholds Increase above the Age of 40 (Infographie@Garyfallia Pagonis de Massachusetts Eye and Ear)

Plus d'études sur les Chutes

Accéder au Dossier Perte d'autonomie du Patient âgé- Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème

Pages