Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

FORME PHYSIQUE : Le fitness n’a pas d'âge

Actualité publiée il y a 2 mois 1 semaine 14 heures
Journal of Applied Gerontology
L'étude confirme l’importance de la pratique de l’exercice ou d’une activité adaptée, ici en groupe, et même à l’âge avancé (Visuel Fotolia 202668332).

Cette équipe de kinésithérapeutes et de médecins du sport de l’Université du Missouri-Columbia confirme, avec ce retour d’expérience sur un programme de musculation destiné aux personnes plus âgées, que « le fitness n’a pas d’âge ».

« Stay Strong Stay Healthy », le nom de ce programme est donc une promesse tenue, après participation et évaluation de plus de 20.000 personnes âgées y ayant adhéré. Des données publiées dans le Journal of Applied Gerontology, qui confirment l’importance et la faisabilité de la pratique de l’exercice ou d’une activité adaptée, même à un âge avancé.

 

En 2005, l’équipe menée par Stephen Ball, professeur à l'Université du Missouri, lançait le programme Stay Strong Stay Healthy, un programme de musculation de 8 semaines destiné aux 60 ans et plus, et leur permettant de pratiquer des exercices en toute sécurité, notamment des squats, des flexions des biceps et des fentes, dans un environnement de groupe, confortable et convivial. Cette intervention était basée sur le credo de l’équipe :

« Peu vaut mieux que rien, plus vaut mieux qu’un peu, et trop est parfois inatteignable »

« Alors que la population vieillit, il est possible de faire la différence en aidant les personnes âgées à rester autonomes et en leur expliquant qu’il n’est pas nécessaire de prendre un abonnement coûteux dans une salle de sport avec un entraîneur personnel pour rester actif. Il est possible de mettre en œuvre des programmes communautaires qui permettent aux personnes âgées de pratiquer en groupe l’exercice dans un environnement social agréable ».

 

Pratique physique et sociabilité : Les résultats sont là. L’analyse révèle :

 

  • une augmentation systématique de leur force et forme physique mais aussi de leur confiance en eux ;
  • précisément, une augmentation de la force musculaire, de l'équilibre, de la souplesse, mais aussi de la qualité de sommeil ;
  • une réduction du risque de chute qui est un facteur majeur de perte d’autonomie et de décès chez les plus âgés.

« L’autre avantage est le plaisir social que les participants éprouvent à passer du temps avec d'autres personnes âgées et parfois même avec leurs instructeurs ».

Pour info, le programme commence par des séances « de niveau 1 » durant 8 semaines avant de passer au « niveau 2 », plus stimulant, sur une nouvelle durée de 8 semaines. Une analyse récente des données de 400 participants, confirme l'efficacité des séances de niveau 2, qui apporte bien des améliorations supplémentaires sur tous les critères déjà optimisés au niveau 1.

 

Il existe aussi un avantage pour les « organisateurs » :

« C’est terriblement gratifiant de travailler avec des personnes âgées,

car on les voit vraiment s’améliorer avec le temps et elles perçoivent rapidement tous les avantages pour la santé ».

 

« J'ai le sentiment d'avoir appris autant des participants qu'ils ont appris de moi », conclut l’un des auteurs.

Autres actualités sur le même thème