Actualités

CANNABIS et risque d’infarctus ?

Actualité publiée il y a 1 année 3 semaines 3 jours
CMAJ
Les adultes de moins de 45 ans ayant récemment consommé du cannabis encourent un risque multiplié par 2 de crise cardiaque ou infarctus du myocarde (Visuel Adobe Stock 282538116)

La consommation de cannabis liée au risque de crise cardiaque chez les jeunes adultes, c’est la conclusion de cette équipe de l’Unity Health Toronto, publiée dans le Canadian Medical Association Journal (CMAJ). Cette large analyse conclut ainsi que les adultes de moins de 45 ans ayant récemment consommé du cannabis encourent un risque multiplié par 2 de crise cardiaque ou infarctus du myocarde. Un lien qui apparaît -logiquement- encore plus marqué chez les consommateurs réguliers.

 

« Avec la légalisation, la consommation de cannabis augmente chez les jeunes adultes et nous n’avons pas encore une connaissance suffisante des effets sur la santé cardiovasculaire », explique l’auteur principal, le Dr. Karim Ladha, chercheur clinicien à l’Unity Health Toronto.

La nouvelle étude vient donc compléter de précédentes recherches qui révélaient déjà un lien entre une forte consommation de cannabis et l'infarctus du myocarde chez des patients hospitalisés. Les chercheurs regardent ici précisément la relation entre la fréquence et le mode de consommation du cannabis et le risque d'infarctus du myocarde, chez des jeunes adultes ne présentant pas a priori un risque élevé de crise cardiaque, notamment en raison de leur âge.

 

« Nous identifions une association entre la consommation récente de cannabis et l'infarctus du myocarde, qui persiste à travers un éventail d'analyses de sensibilité. De plus, cette association apparaît cohérente en fonction des différents modes de consommation du cannabis, en combinaison avec le tabac, par vapotage ou par l’ingestion de produits comestibles".

La consommation de cannabis devrait être prise en compte dans l'évaluation du risque cardiovasculaire (Visuel CMAJ)

Un éclairage unique sur ce nouveau risque possible de la consommation de cannabis

Il s’agit de l’analyse des données d'une enquête menée par les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) auprès de plus de 33.000 adultes âgés de 18 à 44 ans, dont 17 % ont déclaré avoir consommé du cannabis au cours des 30 derniers jours :

  • une crise cardiaque a été signalée chez 1,3 % (61 sur 4.610) consommateurs de cannabis et chez 0,8 % (240 sur 28.563) non-usagers ;
  • les consommateurs de cannabis s'avèrent plus susceptibles d'être des hommes, d’être fumeurs, d'utiliser également des cigarettes électroniques (vapotage) et de consommer de l’alcool en excès ;
  • ces différents facteurs de confusion ainsi que d'autres facteurs de risque d'infarctus du myocarde, ont été pris en compte dans l’analyse.

 

« En tant que jeune adulte, il est important d'être conscient des risques associés à la consommation de cannabis, en particulier dans le contexte actuel de désinformation et d’allégations de santé non fondées », commente un des co-auteurs, Nikhil Mistry, doctorant à l'Université de Toronto.

 

Quel mécanisme ? L'étude, observationnelle, n'apporte des informations que sur l'association entre la consommation de cannabis et l'infarctus du myocarde, et non sur le mécanisme biologique. Cependant, « les jeunes adultes, mais aussi les médecins et autres cliniciens doivent être conscients de cette relation importante. La consommation de cannabis doit être prise en compte dans l'évaluation du risque cardiovasculaire », commente  Dr. David Mazer, chercheur clinicien à Unity Health Toronto, également co-auteur de l’étude.

 

La grande taille de l'échantillon et les données détaillées sur la consommation de cannabis de cette étude transversale apportent un éclairage unique de ce problème croissant de santé publique. D'autres études vont être menées pour identifier élucider les mécanismes qui peuvent contribuer aux maladies cardiovasculaires associées au cannabis.

Autres actualités sur le même thème

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités