Vous recherchez une actualité
Actualités

GINGIVITE : Soigner ses gencives aussi pour éviter l'hypertension

Actualité publiée il y a 2 mois 3 semaines 2 jours
Hypertension
De très nombreuses études ont documenté un lien étroit entre la maladie des gencives et la maladie cardiovasculaire (Visuel Fotolia 35980470)

De très nombreuses études ont documenté un lien étroit entre la maladie des gencives et la maladie cardiovasculaire, cependant si plus d’un tiers de la population rencontre des problèmes de gencives, rares sont encore les personnes qui consultent. Une équipe de recherche a même alerté sur une vulnérabilité plus élevée des patients atteints de maladie parodontale aux complications de COVID-19. Cette nouvelle recherche menée à l’University College London, précisément au CL Eastman Dental Institute démontre à nouveau, dans la revue Hypertension, que les personnes atteintes d'une maladie des gencives sévère peuvent être jusqu’à 2 fois plus susceptibles d'avoir une pression artérielle élevée.

 

C’est en particulier le cas des patients atteints de parodontite, une infection sévère des gencives. Les tissus gingivaux maintenant les dents en place, la parodontite qui induit une inflammation progressive, conduit finalement à la perte osseuse et dentaire. La prévention et le traitement de la parodontite est donc impératif pour réduire l'inflammation et améliorer de la fonction de l'endothélium, la membrane qui tapisse l'intérieur du cœur et des vaisseaux sanguins. L’auteur principal, le Dr Eva Muñoz Aguilera, chercheur à l'UCL Eastman Dental Institut rappelle ainsi que « les patients atteints d'une maladie des gencives présentent souvent une pression artérielle élevée, en particulier en cas d'inflammation gingivale active ou de saignement des gencives».

Des gencives inflammées peuvent indiquer une pression artérielle élevée

De nombreuses personnes ignorent encourir un risque accru de complications cardiovasculaires, la maladie des gencives peut être un signe précurseur. C’est la confirmation de cette étude portant sur l'association entre une parodontite sévère et une pression artérielle élevée, chez des adultes « autrement » en bonne santé.

 

L'étude, menée auprès de 250 adultes atteints de parodontite généralisée et sévère, soit avec une infection des gencives portant sur 50% des dents, vs un groupe témoin de 250 adultes exempts de gingivites, confirme, après examens parodontaux complets et 3 mesures de la pression artérielle, cette association entre maladie des gencives et risque élevé d’hypertension artérielle (HTA). Même après prise en compte des facteurs de confusion possibles, dont les antécédents familiaux de maladie cardiovasculaire, l'âge, l'indice de masse corporelle, le sexe, l'origine ethnique, le tabagisme et les niveaux d'activité physique. Ainsi, l’analyse constate que :

  • un diagnostic de maladie des gencives est associé à un risque 2 fois plus élevée d'HTA, indépendamment des facteurs de risque cardiovasculaires courants ;
  • les personnes atteintes d'une maladie des gencives sont 2 fois plus susceptibles de présenter une tension artérielle systolique élevée (140 mm Hg), vs les personnes ayant des gencives saines (14% et 7%, respectivement) ;
  • une inflammation active des gencives, caractérisée par des saignements, est associée à une pression artérielle systolique toujours plus élevée ;
  • la parodontite est associée à une augmentation des taux de glucose, de cholestérol LDL, de protéine C-réactive, et de globules blancs, ainsi qu’à des taux de HDL («bon» cholestérol) inférieurs à ceux du groupe témoin.

 

Les bactéries parodontales causent des dommages aux gencives, mais pas seulement : elles déclenchent aussi des réponses inflammatoires qui peuvent avoir un impact sur le développement de maladies systémiques, dont l'hypertension artérielle. De plus, précisent les chercheurs, le lien entre la maladie des gencives et une tension artérielle élevée semble se développer bien avant qu'un patient ne développe une pression artérielle élevée. Enfin, de très nombreuses personnes ignorent leur éventuel diagnostic d'hypertension.

 

Le dépistage de l'hypertension par les chirurgiens-dentistes devrait être systématique en cas de parodontite. Mais, les patients devraient également consulter en cas de maladie des gencives et reprendre de bonnes stratégies de soins bucco-dentaires telles que le brossage des dents 2 fois par jour.

Autres actualités sur le même thème