Vous recherchez une actualité
Actualités

GLAUCOME : Du thé chaud contre la pression intraoculaire

Actualité publiée il y a 1 année 9 mois 3 semaines
British Journal of Ophthalmology
Boire du thé chaud tous les jours s’avère ici associé à un risque plus faible de glaucome

Boire du thé chaud tous les jours s’avère ici associé à un risque plus faible de glaucome, selon cette petite étude présentée dans le British Journal of Ophthalmology. Un nouveau bénéfice donc pour la première boisson consommée au monde et ses antioxydants anti-inflammatoires et neuroprotecteurs, qui s’ajoute aux multiples effets sur la santé, déjà documentés, dont la réduction du risque de maladies cardiaques, de cancer et de diabète.

 

Et cet effet bénéfique du thé chaud lui est très spécifique, puisque le café chaud, le thé glacé et les boissons avec caféine ne semblent pas faire de différence sur le risque de glaucome. Le glaucome est une affection courante, il touche aujourd’hui près de 60 million de personnes dans le monde. Il est caractérisé par une accumulation de pression dans l'œil (pression intraoculaire) qui endommage le nerf optique. De précédentes recherches avaient déjà suggéré un effet de la caféine sur la pression intraoculaire, cette étude précise un effet spécifique du thé chaud.

 

Les chercheurs ont analysé les données de la fameuse étude NHANES (National Health and Nutrition Examination Survey) 2005-2006 qui suit les résultats de santé d’environ 10.000 participants par entrevues, examens physiques dont test oculaire pour le glaucome, et prélèvements sanguins. Les données pour le glaucome ont été renseignées au final pour 1.678 participants, dont 5% avaient développé la maladie. Ces participants avaient renseigné leur consommation de boissons caféinées et décaféinées au cours des 12 derniers mois via le questionnaire alimentaire Food Frequency. L’analyse montre que, par rapport aux non-consommateurs, les adeptes quotidiens de thé chaud présentent un risque bien réduit de glaucome. Ainsi, après prise en compte des facteurs de confusion possibles, dont le diabète et le tabagisme,

  • les buveurs de thé chauds sont 74% moins susceptibles d'avoir un glaucome.

 

Cependant aucune association n'est identifiée pour le café, caféiné ou décaféiné, pour le thé décaféiné, le thé glacé ou les boissons contenant de la caféine.

Certes l’étude est observationnelle et ne permet pas de confirmer une relation de cause à effet, cependant ces données sont cohérentes par rapport aux niveaux et à l’action des antioxydants anti-inflammatoires et neuroprotecteurs présents en forte concentration dans le thé.

De précédentes recherches ont en effet souligné que l'oxydation et la neurodégénérescence peuvent être impliquées dans le développement du glaucome.

Autres actualités sur le même thème