Vous recherchez une actualité
Actualités

HORLOGE BIOLOGIQUE : 4 indicateurs clés d'une bonne qualité de sommeil

Actualité publiée il y a 2 années 6 mois 4 jours
National Sleep Foundation et Sleep Health Journal
4 indicateurs clés pour évaluer et corriger ses habitudes de sommeil

Mais qu'est-ce qu’un sommeil de bonne qualité ? Les experts de la National Sleep Foundation (NSF- US) viennent de publier 4 indicateurs clés de la bonne qualité de sommeil, des indicateurs simples qui peuvent permettre aux professionnels de santé primaire, comme aux patients de mieux évaluer et corriger si besoin leurs habitudes de sommeil. Des repères à paraître dans le Sleep Health Journal, importants à l’heure des technologies numériques, du travail posté et des différentes atteintes que nous faisons subir à notre horloge biologique.

C'est l'analyse des consensus successifs d'experts de l'American Association of Anatomists, l'American Academy of Neurology, l'American Physiological Society, la Gerontological Society of America, l'Human Anatomy and Physiology Society, la Society for Research on Biological Rhythms, la Society for Research of Human Development et la Society for Women's Health Research qui aboutit à la sélection de ces indicateurs clés :

-aller au lit pour dormir, soit dormir au moins 85% du temps passé au lit,
-s'endormir en 30 minutes ou moins,

-ne pas se réveiller plus d'1 fois par nuit,

-et pour une durée d'éveil nocturne ne dépassant pas 20 minutes.

 

La réalité peu conforme aux indicateurs : L'objectif de ce rapport et de ces 4 indicateurs simple de la qualité de sommeil est de mieux informer et éduquer le grand public sur l'importance d'un sommeil de qualité pour la santé. Lorsque ces indicateurs ne sont pas réunis, chacun peut se poser la question des habitudes ou des rites à modifier de manière à retrouver une bonne qualité de sommeil. Car en effet, la réalité (ici américaine) n'est pas tout à fait en phase avec ces principes :

-plus d'un adulte sur 4 met plus de 30 minutes, en moyenne, à s'endormir.

-en moyenne, un adulte se couche à 23h02 et se réveille à 7h05 les jours travaillés et se couche à 23h24 et se réveille à 8h13 les jours de congés,

-on passe 7,9 heures au lit les jours de semaine, et 8,6 heures les jours de congés,

-on dort 6,9 heures les jours de semaine, et 7,6 heures les jours de congés, soit une moyenne de 7,1 heures sur l'ensemble de la semaine.

-L'efficacité du sommeil, un marqueur couramment utilisé, calculé en divisant la durée du sommeil par le temps passé au lit est de 88% durant les jours travaillés et de 89% durant les jours de congés.

-La dette de sommeil moyenne les jours de travail est d'environ 26 minutes, ce qui indique en pratique que les répondants ont déclaré qu'ils aimeraient dormir 26 minutes de plus en moyenne. Cette dette tombe à 17 mn les jours de congés.

-Un niveau élevé de stress réduit le temps de sommeil nocturne d'environ 49 mn,

-67% des personnes à niveau élevé de stress rapportent des troubles du sommeil dans 7 derniers jours (vs 25% en cas d'absence de stress ou de stress léger),

-La douleur peut faire perdre jusqu'à une demi-heure de sommeil par nuit.

-Si 68% des personnes en bonne santé physique et mentales déclarent passer en majorité de « bonnes nuits » au cours de la semaine précédente, c'est seulement le cas de 68% des personnes qui souffrent de douleur aiguë et de seulement 39% de celles qui souffrent de douleur chronique.

Autres actualités sur le même thème