Vous recherchez une actualité
Actualités

HTA : La bactérie spiruline fait baisser la tension

Actualité publiée il y a 2 semaines 1 heure 25 min
Hypertension
La spiruline est déjà connue comme un super aliment

D'origine naturelle, ce peptide extrait de la cyanobactérie spiruline peut permettre de lutter contre l'hypertension artérielle en dilatant les vaisseaux sanguins, révèle cette étude de l’Istituto Neurologico Mediterraneo Neuromed (I.R.C.C.S.-Pozzilli, Italie), présentée dans la revue Hypertension. Des données qui ajoutent aux bénéfices de la spiruline déjà connue comme un super aliment.

 

La spiruline ou « Arthrospira platensis » ou encore l’« algue bleue », une bactérie capable de photosynthèse est utilisée depuis des millénaires par les Aztèques pour ses bénéfices. Cette recherche du laboratoire de physiopathologie vasculaire de l’I.R.C.C.S. montre qu'un de ses extraits, un peptide (une molécule composée d’acides aminés, tels que des protéines, mais de plus petite taille) peut contrer l'hypertension artérielle (HTA) en dilatant les artères.

 

Sur l’action antihypertensive de la spiruline : L’équipe d’Albino Carrizzo a reproduit ce qui se passe dans l'intestin après avoir ingéré la substance. L’équipe a pu ainsi isoler les peptides qui sont absorbés par notre corps. L'un des peptides isolés, nommé SP6, est identifié pour la première fois par les chercheurs. Administré dans des vaisseaux sanguins isolés en laboratoire, il induit une action vasodilatatrice et donc un effet antihypertenseur. Lorsque les chercheurs administrent SP6 à des animaux hypertendus, leur pression artérielle baisse.

Alors que les patients hypertendus présentent souvent un dysfonctionnement des processus naturels qui, par l'action de l'oxyde nitrique, régulent l'endothélium (la paroi interne des vaisseaux), ce peptide rétablit ce mécanisme.

D'autres recherches sont nécessaires, mais SP6 pourrait constituer un adjuvant naturel aux traitements pharmacologiques courants pour améliorer la fonction endothéliale et lutter contre l'hypertension.


Interstitiel hydrotac

* Temps de fermeture de l’ulcère avec HydroTac® : moins de 15 semaines alors que les données de la littérature montrent que 40-60% des ulcères nécessitent 20 à 24 semaines pour cicatriser. (1) Mikosiński, J. et al. Clinical assessment of a foam dressing containing growth factor-enhancing hydrated polyurethanes. J Wound Care.2018;27(9):608-18. HydroTac® : DM de classe IIb – Fabricant : PAUL HARTMANN AG – Organisme notifié : CE 0123. Lire attentivement les instructions figurant dans la notice (et/ou sur l’étiquetage). Remboursé par les organismes d’assurance maladie : consultez les modalités sur le site www.ameli.fr. Réf : 18122018. Date de création : Décembre 2018

Autres actualités sur le même thème

Pages


Interstitiel hydrotac

* Temps de fermeture de l’ulcère avec HydroTac® : moins de 15 semaines alors que les données de la littérature montrent que 40-60% des ulcères nécessitent 20 à 24 semaines pour cicatriser. (1) Mikosiński, J. et al. Clinical assessment of a foam dressing containing growth factor-enhancing hydrated polyurethanes. J Wound Care.2018;27(9):608-18. HydroTac® : DM de classe IIb – Fabricant : PAUL HARTMANN AG – Organisme notifié : CE 0123. Lire attentivement les instructions figurant dans la notice (et/ou sur l’étiquetage). Remboursé par les organismes d’assurance maladie : consultez les modalités sur le site www.ameli.fr. Réf : 18122018. Date de création : Décembre 2018