Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

HYPOTHYROÏDIE CONGÉNITALE : Un test de détection papier pour le nouveau-né

Actualité publiée il y a 9 mois 1 semaine 3 jours
Rice University
Ce nouveau test va contribuer à réduire le fardeau de l’hypothyroïdie dans les régions du monde à plus faibles revenus, n’ayant pas encore mis en oeuvre ce dépistage généralisé chez les nouveau-nés (Visuel Adobe Stock 290864517).

Cette équipe d’étudiants de l'Université Rice vient de concevoir un test en papier permettant de détecter à moindre coût et plus simplement l’hypothyroïdie congénitale chez le nouveau-né. Alors que son dépistage est bien généralisé dans les pays riches, ce test va contribuer à réduire le fardeau de l’hypothyroïdie dans les régions du monde à plus faibles revenus, n’ayant pas encore mis en oeuvre ce dépistage généralisé chez les nouveau-nés.

 

L’hypothyroïdie congénitale est un fardeau particulièrement lourd pour les enfants nés dans des régions du monde où l’accès aux diagnostics est limité, c’est pour cette équipe d'étudiants de l'Université Rice s'est donné pour objectif de développer un outil de dépistage abordable et capable de détecter les niveaux élevés de thyréostimuline (TSH), l’hormone stimulant la thyroïde, ce qui indique un dysfonctionnement. Ce nouveau test, constitué à base de papier, pourrait avoir un impact considérable sur la vie de milliers de personnes chaque année, en particulier dans les pays à faibles ressources, et notamment éviter les incapacités permanentes qui peuvent résulter d'une hypothyroïdie congénitale non traitée.

 

L'hormone thyroïdienne thyréostimuline ou TSH pour Thyroid-stimulating hormone) est essentielle au développement du cerveau et du système nerveux des nourrissons et aide le cœur, les muscles et les autres organes à fonctionner normalement. L’hormone régule également la façon dont le corps utilise et stocke l'énergie et sa croissance. La thyroxine (T4), une enzyme dont l'expression est est accrue par la TSH est responsable du développement de nombreux systèmes du corps, y compris le développement du cerveau, le développement musculaire. Un manque de T4 au début de la vie peut entraîner des retards de développement irréversibles s'il n'est pas traité, c'est pourquoi le diagnostic précoce est si crucial.

Pas de signes prédictifs à la naissance ... Les nouveau-nés atteints d'hypothyroïdie congénitale semblent tout à fait normaux, exempts de signe clinique évident évoquant ce trouble. Dans les pays riches, le test de Guthrie qui passe par le prélèvement au talon de quelques gouttes de sang au talon au 3ème jour de vie est généralisé. Cependant, dans certaines régions du monde, l’absence de dépistage généralisé laisse passer, sans diagnostic, un trop grand nombre de cas.

 

sauf une surproduction de TSH : Parce que la glande thyroïde est sous-active ou absente chez les bébés nés avec une hypothyroïdie congénitale, leur système essaiera de compenser en surproduisant l'hormone stimulant la thyroïde.

Un test facile à lire et ne nécessitant lui-aussi qu'un tout petit échantillon de sang

Les jeunes chercheurs se sont inspirés d’un home-test développé pour détecter le COVID et retenu le même principe pour ce nouveau test qui détecte les niveaux excessifs de TSH. Le test est combiné à un boîtier imprimable en 3D, ce qui permet sa plus grande portabilité et réduit le risque d'infection. Le test permet de réduire le coût du dépistage en général et sa plate-forme promet d’être adaptable au dépistage d'autres types de dysfonctionnement thyroïdien qui peuvent survenir plus tard dans la vie.

 

Le nouvel outil de dépistage pourra donc être adapté à différents âges et différentes conditions, écrivent les chercheurs.

Plus sur le Blog Diagnostic

Autres actualités sur le même thème