Vous recherchez une actualité
Actualités

INSUFFISANCE CARDIAQUE : L'exercice n'est pas contre-indiqué, au contraire

Actualité publiée il y a 1 année 2 mois 6 jours
European Society of Cardiology
L'exercice booste la mémoire et les fonctions exécutives chez les patients insuffisants cardiaques

Deux tiers des patients insuffisants cardiaques éprouvent des troubles cognitifs, selon cette étude présentée aujourd'hui à EuroHeartCare 2019, le congrès scientifique de l’European Society of Cardiology. L’étude révèle que les patients insuffisants cardiaques qui présentent une meilleure forme physique sont nettement moins susceptibles de souffrir de troubles cognitifs. Ces résultats confirment l’effet bénéfique de l’exercice sur la fonction cérébrale, en particulier chez ce groupe de patients.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

L'auteur principal, Ercole Vellone, professeur à l'université de Rome délivre ce message aux insuffisants cardiaques : « faites de l'exercice. Nous savons que cela améliore la qualité et la durée de vie ». L’auteur rappelle également que de nombreuses études menées chez les personnes âgées ont montré que l'exercice est associé à une amélioration de la cognition, c’est idem chez les patients atteints d'insuffisance cardiaque.

 

Insuffisance cardiaque et troubles cognitifs : les capacités cognitives sont particulièrement réduites chez les patients insuffisants cardiaques dont notamment la mémoire, la vitesse de traitement et les fonctions exécutives (faire attention, planifier, fixer des objectifs, prendre des décisions, commencer une tâche). Par exemple, les patients atteints d'insuffisance cardiaque présentant une déficience cognitive légère peuvent oublier de prendre leurs médicaments et ne pas comprendre que la prise de poids est une situation alarmante qui nécessite une intervention rapide.

L'étude a analysé les données de l'étude HF-Wii menée auprès de 605 patients atteints d'insuffisance cardiaque résidant dans 6 pays différents, âgés en moyenne de 67 ans et à 71% des hommes. Les chercheurs ont utilisé le Montreal Cognitive Assessment test pour l’évaluation cognitive et la capacité d'exercice a été mesurée avec un test de marche de six minutes. L’analyse montre que :

  • 67% des participants présentent au moins une déficience légère ;
  • les participants qui font mieux au test de marche sont également ceux qui présente les meilleurs scores cognitifs.

 

 

Contre l’idée fausse des dangers de l’exercice en cas d’insuffisance cardiaque : Il existe une idée fausse selon laquelle les patients insuffisants cardiaques ne devraient pas faire d'exercice. Ce n'est clairement pas le cas. Les auteurs recommandent aux patients d’opter pour une activité comme la marche ou la natation.

Les auteurs appellent enfin les médecins à adapter leur approche éducative et leurs conseils aux patients souffrant d'insuffisance cardiaque en leur recommandant la pratique d’un exercice physique adapté.

Autres actualités sur le même thème