Vous recherchez une actualité
Actualités

La GINGIVITE conséquence du régime alimentaire occidental

Actualité publiée il y a 3 mois 3 semaines 3 jours
Journal of Clinical Periodontology
Un régime alimentaire complet à base de fruits et légumes, fibres et vitamines C et D permet de réduire la gingivite et en particulier les saignements associés

Un régime alimentaire complet à base de fruits et légumes, fibres et vitamines C et D permet de réduire la gingivite et en particulier les saignements associés, conclut cet essai randomisé publié dans le Journal of Clinical Periodontology. Des données qui suggèrent, selon l’équipe de recherche de l’Université de Fribourg que le régime occidental, riche en sucres et en graisses serait un facteur indépendant de gingivite.

 

30 patients atteints de gingivite ont été répartis au hasard dans un groupe d’intervention et un groupe témoin. Le groupe d’intervention a été invité à suivre, pendant 4 semaines un régime pauvre en glucides transformés et en protéines animales, et riche en acides gras oméga-3, en vitamine C et en vitamine D, en antioxydants, en nitrates végétaux et en fibres. Le groupe témoin n'a pas modifié son régime alimentaire. Les 2 groupes ont suspendu le nettoyage interdentaire (par fil dentaire ou brossettes). Les paramètres parodontaux ont été évalués par un dentiste et des échantillons de plaque sérologique et sous-gingivale ont été prélevés au départ et à la fin de l’étude. L’analyse montre, dans le groupe d’intervention :

 

  • une réduction significative du saignement gingival,
  • une augmentation significative des niveaux de vitamine D (et une perte de poids) ;
  • l’absence de différences entre les groupes sur les paramètres sérologiques inflammatoires, les acides gras oméga sérologiques et la composition du microbiome sous-gingival.

 

 

Ainsi, un régime alimentaire riche en fruits et légumes, fibres et en vitamines C et D permet de réduire de manière significative les saignements associés à la gingivite mais sans pour autant réduire les marqueurs inflammatoires sérologiques et modifier le microbiome sous-gingival. C’est donc la possibilité, écrivent les auteurs, « de réduire naturellement les symptômes de la gingivite par un régime optimisé qui favorise également la santé en général ». Plus largement, la gingivite ou du moins certains de ses symptômes apparaissent étroitement liés au régime alimentaire.

 

« La gingivite pourrait être un effet secondaire du régime alimentaire occidental pro-inflammatoire », concluent enfin les auteurs.

Autres actualités sur le même thème