Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

La PILULE INTELLIGENTE qui surveille les signes vitaux

Actualité publiée il y a 3 mois 3 semaines 6 jours
Device
Cette pilule ingérable intelligente, nommée VM Pill et développée au MIT, promet de surveiller en toute sécurité les signes vitaux tels que la respiration et la fréquence cardiaque à l’intérieur du corps (Visuel Adobe Stock 636883646)

Cette pilule ingérable intelligente, nommée VM Pill et développée au MIT, promet de surveiller en toute sécurité les signes vitaux tels que la respiration et la fréquence cardiaque à l’intérieur du corps. Ce dispositif innovant présenté dans la revue Device, apparaît tout particulièrement prometteur pour la surveillance de patients « à risque » dont les personnes à risque de surdose d'opioïdes.

 

C’est le premier essai clinique sur ce dispositif qui selon l’auteur principal, Giovanni Traverso, professeur agrégé de génie mécanique de l'Université d'Ottawa, au Massachusetts Institute of Technology (MIT) et gastro-entérologue au Brigham and Women's Hospital (BWH) « a vocation de diagnostiquer et surveiller de nombreuses affections sans avoir à se rendre à l'hôpital et donc à renforcer l’accès aux soins de santé ».

 

Ces dernières années, une multitude de dispositifs ingérables ont été proposés, en particulier pour détecter et traiter les MICI. Contrairement aux dispositifs implantables tels que les stimulateurs cardiaques, les dispositifs ingérables sont faciles à utiliser et ne nécessitent pas d'intervention chirurgicale. Des caméras ingérables de la taille d’une pilule permettent ainsi aujourd’hui d’effectuer des coloscopies.

 

 « Les patients n’ont aucun frein à prendre des pilules, et les coûts liés à l’utilisation de dispositifs ingérables sont bien plus abordables que ceux liés aux procédures médicales traditionnelles. »

La VM Pill fonctionne en surveillant les petites vibrations du corps associées à la respiration et aux battements du cœur.

Le dispositif peut ainsi détecter depuis l’intérieur du tube digestif, si la personne arrête de respirer.

 

L’étude a consisté à placer le dispositif dans l’estomac de gros animaux modèles, qui ont été anesthésiés. Les chercheurs ont ensuite administré aux modèles une forte dose de fentanyl qui a provoqué l’arrêt de leur respiration.

 

  • le dispositif a démontré sa capacité à suivre la fréquence respiratoire du modèle en temps réel et a alerté les chercheurs, qui ont pu inverser l’overdose ;
  • testé chez l'Homme pour la première fois, à 10 patients souffrant d’apnée du sommeil, la pilule VM s’est révélée capable de surveiller leurs signes vitaux pendant leur sommeil. Il se trouve, rappellent les auteurs, que l'apnée du sommeil entraîne en grande partie les mêmes symptômes que la dépression respiratoire induite par les opioïdes ;
  • précisément, le dispositif détecte l’arrêt de la respiration avec une précision de 92,7 % ;
  • à l’instar des dispositifs externes de surveillance standards des fonctions vitales, la pilule permet surveiller la fréquence cardiaque avec une précision d'au moins 96 % ;
  • enfin, la VM Pill confirme sa sécurité et tous les participants ont excrété le dispositif quelques jours après l’expérience.

 

« La précision des enregistrements se confirme comme excellente. Cette nouvelle possibilité de surveiller à distance les signaux vitaux critiques des patients, sans fils et sans recours à des techniciens ouvre la porte à une surveillance élargie, accessible à tous et en environnement naturel plutôt qu'en clinique ou en milieu hospitalier ».

 

La version actuelle de la VM Pill « traverse » le corps en 1 journée environ, mais il est possible de faire en sorte que le dispositif " reste" plus longtemps pour une surveillance à plus long terme.

Plus sur le Blog Diagnostic

Autres actualités sur le même thème