Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

LEUCÉMIE INFANTILE : Ces infections maternelles qui peuvent la favoriser

Actualité publiée il y a 1 année 2 mois 2 semaines
JAMA Network
Un risque de leucémie infantile tout particulièrement avec les infections maternelles des voies génitales et urinaires (Visuel Adobe Stock 172410452).

L'infection maternelle pendant la grossesse est-elle associée au risque de leucémie infantile chez les enfants à naître ? Cette équipe internationale de différents instituts de recherche chinois et de l’Université d’Oxford évalue, pour la première fois ce lien entre les infections maternelles et l’incidence de la leucémie infantile chez les descendants. Ces données publiées dans le JAMA Network confirment en effet ce facteur de risque, pour ce seul cancer pédiatrique, et tout particulièrement avec les infections maternelles des voies génitales et urinaires.

 

Les infections maternelles sont relativement courantes pendant la grossesse et ont déjà été documentées comme une cause possible d'anomalies génétiques et immunologiques fœtales. Par ailleurs, de précédentes études cas-témoins, citées par les auteurs, ont déjà suggéré leur association avec la leucémie infantile. Cette large analyse des données de 2,2 millions d'enfants danois conclut que l'infection maternelle pendant la grossesse est bien associée à un risque accru de 35 % de leucémie infantile, mais pas d'autres types de cancer infantile.

 

L’étude analyse précisément les données de 2.222.797 enfants dont 51,3% de garçons de 7 registres nationaux danois et est représentative de l’ensemble des naissances vivantes au Danemark entre 1978 et 2015. Les infections maternelles ont été prises en compte selon leurs emplacements anatomiques identifiés à partir des registres. Les liens recherchés concernaient principalement toutes les leucémies, la leucémie lymphoïde aiguë (LAL) et la leucémie myéloïde aiguë (LAM).

 

  • au cours de 27 millions d'années-personnes de suivi soit un suivi de 12 années en moyenne, 1.307 enfants ont reçu un diagnostic de leucémie ;
  • les enfants nés de mères infectées pendant la grossesse présentent un risque accru de 35 % de leucémie

vs enfants de mères non infectées ;

  • les infections maternelles des voies génitales et urinaires sont associées à un risque accru de 142 % et 65 % respectivement de leucémie infantile ;
  • aucune association n'est observée pour les infections maternelles des voies respiratoires, digestives ou autres ;
  • les associations sont similaires pour tous les types de leucémies infantiles ;
  • aucune association n'est observée entre une infection maternelle et le risque de tumeur cérébrale, de lymphome ou d'autres cancers chez l’Enfant.

 

Ainsi, l’association est principalement attribuée aux infections maternelles des voies génitales et urinaires, associées à un risque accru de 142 % et 65 % de leucémie chez l’Enfant. Sous réserve de confirmation par de plus amples recherches, ces conclusions sont riches d’implications en termes de prévention de la leucémie infantile.

 

Avec des implications également dans la compréhension de l'étiologie de ces leucémies.


Plus sur le Blog Cancer
Plus sur le Blog Pédiatrie
Plus sur le Blog Gynéco

Autres actualités sur le même thème