Vous recherchez une actualité
Actualités

L'OBÉSITÉ doit-elle être considérée comme une maladie chronique ?

Actualité publiée il y a 2 années 2 mois 1 semaine
Obesity Reviews

Si sa chronicité n’est pas discutable, depuis près d’un siècle, la question se pose de savoir si l'obésité doit être « appelée » « maladie ». La World Obesity Federation vient de trancher et soutient la définition de l'obésité comme maladie chronique et récidivante. La déclaration, préparée par un comité scientifique d’experts et publiée dans la revue Obesity Reviews, conclut que l'obésité suit le modèle d'un processus pathologique, sauf que l'agent toxique ou pathologique est lié au régime plutôt qu'à un microbe.

Dans cette prise de position, le Dr George Bray et ses collègues examinent comment l'excès de nourriture, une faible activité physique et plusieurs autres facteurs environnementaux interagissent avec la susceptibilité génétique. Ils établissent des parallèles avec les autres maladies chroniques, notant que l'ampleur de l'obésité et ses effets indésirables peuvent dépendre de la virulence ou de la toxicité de l'environnement et son interaction avec l'hôte.


Accepter le concept que l'obésité suit un processus de maladie chronique est important pour plusieurs raisons, expliquent les experts : cela élimine le sentiment de culpabilité des patients ou l'idée qu'ils seraient seuls responsables de leur excès de poids. Cela met également l'accent sur les façons dont la pathogenèse peut être abordée. Et enfin, cela montre que si nous pouvons traiter avec succès l'obésité, beaucoup de ses comorbidités peuvent aussi être éliminées.

Déclarer que l'obésité est une maladie pourrait également bénéficier aux personnes souffrant d'obésité et qui souhaitent avoir accès à un conseil et à un soutien médical. Cela sensibilise aussi à la surveillance et à la réduction des déterminants sociaux, des environnements obésogènes et des causes systémiques du gain de poids. L'obésité doit être considérée comme une réponse normale à un environnement obésogène, et non comme un état biologiquement normal ou sain. Enfin, reconnaître l'obésité comme une maladie peut aussi contribuer à réduire la stigmatisation et permettre un changement de l'opinion et du discours publics sur la responsabilité des personnes obèses. Enfin, dans les pays où les services de santé sont financés par des régimes d'assurance maladie, l'obésité même pourrait être mieux prise en charge même lorsqu'elle n'est pas accompagnée de comorbidités.

10 May 2017 DOI: 10.1111/obr.12551 Obesity: a chronic relapsing progressive disease process. A position statement of the World Obesity Federation

Accéder à nos dossiers

Obésité de l'enfant (1/6)
Troubles du comportement alimentaire
Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Retrouvez les blogs thématiques de Santé log : Obésité blog

Autres actualités sur le même thème