Actualités

LOMBALGIE : L’hydrogel injectable et révolutionnaire qui répare le dos

Actualité publiée il y a 1 semaine 6 jours 16 heures
SIR
Ce nouvel hydrogel injectable pourrait changer la donne pour toutes les personnes qui souffrent de mal de dos chronique (Visuel Fotolia 37033316)

C’est une thérapie qui existe pour le genou, déjà envisagée pour le dos, en cas de lombalgie, cependant ce nouvel hydrogel injectable pourrait changer la donne pour toutes les personnes qui souffrent de mal de dos chronique. Cette étude présentée au Congrès scientifique 2022 de la Society of Interventional Radiology (SIR) montre en effet qu’une procédure guidée par imagerie d’injection de ce gel pourrait offrir une nouvelle option, bien plus efficace que les traitements disponibles, pour traiter la discopathie dégénérative et réduire ainsi les symptômes de la lombalgie chronique.

 

Cette formulation encore expérimentale d'hydrogel, pour injection dans les disques vertébraux apporte ici ses premières preuves de sécurité et d’efficacité à soulager considérablement la lombalgie chronique causée par la discopathie dégénérative. Les chercheurs notent que si les hydrogels sont utilisés depuis un certain nombre d'années pour traiter la discopathie dégénérative, ce gel apparaît beaucoup plus efficace. Enfin, ils rappellent que si des disques sains permettent d’amortir les vertèbres de la colonne vertébrale, facilitant le mouvement et la flexibilité, avec le vieillissement normal, cependant, les disques peuvent devenir secs, fins, fissurés voire déchirés, provoquant des douleurs ou une perte de mobilité.

Dès 60 ans, la plupart des personnes présentent une dégénérescence discale.

L’étude est menée auprès de 20 participants, âgés de 22 à 69 ans, souffrant de discopathie dégénérative et de lombalgie chronique, éprouvant une douleur chronique évaluée comme >4 sur une échelle de 10 points et ne répondant pas au traitement standard (repos, analgésiques, kinésithérapie et orthèses dorsales). Les participants ont été anesthésiés pour la procédure et le gel a été chauffé sous forme de liquide épais. Guidés par l'imagerie fluoroscopique, les chercheurs ont utilisé une aiguille de calibre 17 pour injecter le gel directement dans les disques affectés, où le gel a comblé les fissures et les déchirures, adhérant au centre et à la couche externe des disques. Le suivi montre que :

 

  • A 6 mois, ces patients signalent beaucoup moins de douleurs lombaires, passant d'un niveau de douleur autodéclaré moyen de 7,1 à 2,0 sur une échelle de douleur allant de 0 à 10 ;
  • une amélioration considérable de leur fonction physique est également constatée, avec des scores moyens. tombant de 48 à 6, sur un questionnaire d'impact de la lombalgie sur la capacité de fonctionnement au quotidien.

 

Le gel est facile à administrer, ne nécessite aucune chirurgie ouverte et est administré via une procédure facile et indolore pour le patient. Hydrafil™ est un hydrogel de deuxième génération développé par ReGelTec, Inc et a déjà reçu

la désignation de dispositif révolutionnaire (breakthrough device) de l’Agence américaine FDA,

ce qui permet un examen accéléré (fast track)- en cas de premières données démontrant une efficacité supérieure aux traitements actuels.

 

L’auteur principal, le Dr Douglas P. Beall, chef de services de radiologie clinique de l'Oklahoma conclut que si ces résultats sont confirmés par d'autres recherches, la procédure deviendra une option clinique pour traiter la lombalgie chronique chez les patients ne répondant pas aux traitements standards et aux soins conservateurs.

 

 «La chirurgie n'est statistiquement pas plus efficace que les soins conservateurs et peut parfois même aggraver les choses; l'ablation nerveuse n'est appropriée que pour quelques patients ; et les hydrogels existants sont insérés à travers une incision sous forme de solide mou, qui peuvent s’échapper du site de la lésion ».

 

« Parce que ce gel est injectable, ne nécessite aucune incision et restaure de manière stable l’intégrité structurelle des disques lésés, il apparaît comme une nouvelle option très prometteuse pour traiter la discopathie dégénérative, la principale cause de lombalgie chronique ».

Autres actualités sur le même thème