Vous recherchez une actualité
Actualités

LOMBALGIE: L'ostéopathie avant la chirurgie!

Actualité publiée il y a 3 années 6 mois 3 semaines
The Journal of the American Osteopathic Association

Cette approche « alternative » qu’est l’ostéopathie se confirme à nouveau comme efficace, voire de première intention, avec cette étude sur la prise en charge du mal de dos ou de la lombalgie. Des conclusions, présentées dans le Journal of the American Osteopathic Association qui mettent en exergue le bénéfice important pour les patients présentant une douleur et une incapacité sévères et qui appellent à « tenter » cette approche, avant tout geste invasif, comme les injections péridurales par exemple.

C'est donc une preuve supplémentaire de l'efficacité du traitement ostéopathique, qui nous est apportée par cette équipe de l'University of North Texas, dans la prise en charge de la douleur et l'amélioration de la fonction chez les patients souffrant de lombalgies chronique, et en particulier chez ceux qui souffrent le plus et se plaignent des handicaps les plus sévères.


Un premier essai contrôlé randomisé en double aveugle, mené auprès de 455 hommes et femmes, âgés de 21 à 69 ans, atteints de lombalgie depuis 3 mois au moins, a évalué l'efficacité de 6 séances d'ostéopathie sur une période de 8 semaines. Le rétablissement ou les améliorations ont été évalués 4 semaines après la dernière séance, par la prise en compte des niveaux de douleur et de l'état fonctionnel. Une seconde étude a cherché à identifier les caractéristiques des patients qui ont bénéficié le plus du traitement ostéopathique. Ces 2 études concluent que :

· Si un bénéfice significatif est défini comme une réduction de 50% ou plus de la douleur et de l'invalidité, l'ostéopathie se révèle efficace chez la majorité des patients, et doit toujours être tentée avant de recourir à la chirurgie.

· Ce sont patients avec les scores d'invalidité les plus élevés (>17 sur une échelle de 24) qui connaissent, avec le traitement ostéopathique, les meilleurs scores d'amélioration.

· L'ostéopathie reste, cependant, également bénéfique chez les patients à lombalgie de sévérité modérée.

Seul sous-groupe de patients apparaissant réfractaire à l'ostéopathie, les patients atteints de dépression clinique…

Autres actualités sur le même thème