Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

MALADIE CARDIAQUE : Un bain de bouche pour la détecter

Actualité publiée il y a 5 mois 1 semaine 6 heures
Frontiers in Oral Health
On connait maintenant l’association entre les bactéries orales, l’inflammation et la maladie des gencives et le risque de maladie cardiaque (Visuel Adobe stock 269330104)

On connait maintenant l’association entre les bactéries orales, l’inflammation et la maladie des gencives et le risque de maladie cardiaque. Cette équipe de l'Université de Western Ontario propose un simple bain de bouche pour détecter précocement ce risque. L’étude, publiée dans la revue Frontiers in Oral Health confirme ainsi et aussi le lien entre un taux élevé de globules blancs dans la salive et le risque cardiovasculaire.

 

Cette opportunité de pouvoir identifier les signes avant-coureurs de la maladie cardiovasculaire à partir de la salive pourrait permettre de détecter de manière simple, en soins primaires, une mauvaise santé artérielle et prévenir la maladie cardiovasculaire. Les auteurs rappellent les nombreuses études ayant déjà associé inflammation des gencives ou la parodontite, et la maladie cardiovasculaire. Les scientifiques font l’hypothèse que des facteurs inflammatoires peuvent pénétrer dans la circulation sanguine par les gencives et endommager le système vasculaire.

Les soins buccodentaires pour la santé cardiaque aussi

L’étude : l'équipe utilise un simple bain de bouche pour évaluer les niveaux de globules blancs, qui indiquent l'inflammation des gencives, dans la salive de 28 participants âgés de 18 à 30 ans, non-fumeurs, sans antécédent particulier de maladie parodontale et en bonne santé.  L'équipe a choisi de mesurer la vitesse de propagation de l'onde de pouls (VOP), un bon marqueur de la rigidité artérielle et la dilatation médiée par le flux, une mesure de la capacité des artères à se dilater pour permettre un flux sanguin plus élevé. Ces 2 indicateurs permettent d’évaluer la santé artérielle.

 

Les participants ont été invités à jeûner pendant 6 heures avant de se rendre au laboratoire. Au laboratoire, les participants se sont rincé la bouche avec de l'eau avant de se rincer la bouche avec une solution saline, recueillie pour l’analyse. Les participants se sont ensuite allongés pendant 10 minutes pour un électrocardiogramme et sont restés allongés pendant 10 minutes supplémentaires afin que les scientifiques puissent prendre leur tension artérielle, la dilatation médiée par le flux et la vitesse de l'onde de pouls.L’analyse constate que :

 

  • des niveaux élevés de globules blancs dans la salive sont corrélés à une dilatation médiée par le flux compromise, ce qui indique une dysfonction endothéliale et donc une mauvaise santé artérielle.

 

« Même chez des jeunes en bonne santé, de faibles niveaux de charge inflammatoire buccale peuvent avoir un impact sur la santé cardiovasculaire », relève l’auteur principal, le Dr Trevor King.

 

Une preuve de concept : Un simple bain de bouche pourrait donc être utilisé lors d’un examen clinique de routine, pour détecter des niveaux plus élevés de globules blancs et donc le développement de troubles cardiovasculaires. En effet, l’expérience montre qu’un taux élevé de globules blancs dans la salive est significativement corrélé à une mauvaise dilatation médiée par le flux, ce qui suggère bien un risque élevé de maladie cardiovasculaire. En revanche aucune relation n’est retrouvée entre les globules blancs et la vitesse de l'onde de pouls, ce qui suggère que les effets plus sévères sur la santé des artères n'ont pas encore eu lieu.

 

Une confirmation de la relation santé buccodentaire et cardiovasculaire : l'inflammation de la bouche « s'infiltre » dans le système vasculaire, réduit la capacité des artères à produire l'oxyde nitrique qui leur permet de réagir aux changements du flux sanguin. Ainsi, l’étude confirme l’importance d’une bonne hygiène buccodentaire et du traitement rapide de la gingivite et de la parodontite

pour réduire les risques d'inflammation gingivale, et plus tard cardiovasculaires.

Plus sur le Blog Diagnostic

Autres actualités sur le même thème