Vous recherchez une actualité
Actualités

Même avec COVID-19, l’allaitement maternel reste bénéfique

Actualité publiée il y a 2 mois 1 semaine 5 jours
Journal of Obstetric, Gynecologic and Neonatal Nursing
Le lait maternel renforce le système immunitaire en transférant au bébé directement les anticorps de la mère.

Ces experts de l’École des sciences infirmières de l'Université de Pennsylvanie rappellent que pendant cette crise COVID-19, l'allaitement maternel et l’apport de lait maternel aux nourrissons restent recommandés, car le lait maternel est efficace contre les maladies infectieuses: il renforce le système immunitaire en transférant au bébé directement les anticorps de la mère. Un rappel, partagé par les organisations nationales et internationales et documenté dans le Journal of Obstetric, Gynecologic and Neonatal Nursing, qui souhaite sensibiliser, en pleine crise, au rôle vital du lait maternel.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Ces experts apportent aux jeunes mères et à leurs médecins les orientations concernant l'allaitement maternel en cette période d’épidémie COVID-19 et réaffirment pourquoi il est primordial de promouvoir et de protéger l'utilisation du lait maternel et de l'allaitement maternel.

Cette pandémie est l’occasion de réaffirmer les bénéfices du lait maternel

« On ignore toujours si les mères positives pour le COVID-19 peuvent transmettre le virus par le lait », écrit ici l’un des auteurs, le Dr Diane Lynn Spatz, Pr de Soins néonatals à la Penn Nursing, « dans des études limitées, le virus n'a pas été détecté dans le lait maternel. Nous devons utiliser cette pandémie comme l’occasion d'accroître la visibilité du rôle essentiel du lait maternel et de l'allaitement maternel comme intervention médicale vitale ».

 

A l’occasion de la publication d’une précédente recherche dans la revue Breastfeeding Medicine, le rédacteur en chef de la revue précisait : « Étant donné que les mères infectées par un coronavirus ont probablement déjà colonisé leur nourrisson, la poursuite de l'allaitement maternel a le potentiel de transmettre des anticorps maternels protecteurs au nourrisson via le le lait maternel. Ainsi, l'allaitement doit être poursuivi, la mère pratiquant soigneusement le lavage des mains et le port d'un masque pendant l'allaitement, afin de réduire au maximum l'exposition virale du nourrisson ».

Si la mère est malade, il est fortement recommandé qu’elle continue d’allaiter son bébé

Le Dr Marc PILLIOT, pédiatre et Président de la CoFAM (Coordination Française pour l’Allaitement Maternel) de 2003 à 2011, écrivait récemment : « Si la mère est malade, il est fortement recommandé qu’elle continue d’allaiter son bébé en augmentant la fréquence des tétées (…) le lait maternel apporte une couverture immune parfaitement adaptée à l’environnement microbien et viral de la mère. Par le biais du cycle entéro-mammaire, dès le début de l’infection et donc avant même d’avoir des signes cliniques, la mère sécrète dans son lait des IgA sécrétoires, immunoglobulines spécifiques contre l’infection invasive. Par ailleurs, de très nombreux autres composants, y compris des cellules, vont permettre de créer un véritable bouclier immunitaire ».

Autres actualités sur le même thème