Vous recherchez une actualité
Actualités

MÉMOIRE : La stratégie d’unitisation stimule la mémoire naturelle

Actualité publiée il y a 2 années 2 mois 4 semaines
Memory and Cognition
L'"unitisation", un « truc » qui peut permettre de surmonter quelques lacunes mnésiques

 

Imaginer une relation entre deux objets et une conséquence possible de cette relation, peut aider à améliorer la mémoire naturelle. Un « truc » qui peut permettre de surmonter quelques lacunes mnésiques voire une stratégie de réadaptation personnalisée de la mémoire pour aider les personnes âgées qui souffrent de déficiences cognitives et les patients qui souffrent d'amnésie. Ce test mené chez 80 participants âgés et présenté dans la revue Memory and Cognition incite à tester cette stratégie en cas de déficience cognitive légère.

 

L’exemple donné par les chercheurs est le suivant : en cas de prévision de pluie, imaginer que la pointe du parapluie soit coincée dans la serrure de l’entrée (action entre 2 objets), ce qui va vous empêcher de fermer la porte (conséquence), évite de sortir sans parapluie.

 

La stratégie d’«unitisation » (unitization): ce processus (fusion, mouvement, action / conséquence)  permettant d'associer des souvenirs/objets différents et d’y associer une représentation qui sera traitée par le cerveau comme une seule entité a déjà été documenté comme efficace contre les déficits de mémoire : de précédentes recherches ont montré que la fusion de la représentation mentale de 2 objets peut aider le sujet à faire face à des déficits de mémoire, cette nouvelle étude montre que la compréhension de la relation entre les deux objets est également importante, explique le Dr. Jennifer Ryan, psychologue, psychiatre et professeur à l'Université de Toronto.

L'étude a évalué la performance cognitive de 80 personnes âgées en bonne santé, âgées de 61 à 88 ans, sur une tâche de mémoire. Le groupe a d'abord été formé et testé sur la tâche pour une évaluation initiale. Les participants ont ensuite été formés à « l'unitisation » puis leur performance cognitive testée à nouveau. Les personnes âgées formées à utiliser uniquement la fonction action / conséquence de l'unification connaissent les plus grandes améliorations de la mémoire.

 

Une méthode peut être plus appropriée qu'une autre, selon le patient : « Nous savons que la fonction cognitive est altérée pendant le vieillissement et cette stratégie pourrait être une solution pour faire face à des problèmes mineurs de mémoire ».

Les prochaines étapes seront d'explorer comment les systèmes du cerveau accueillent différentes stratégies de mémoire ainsi que l’intégration de cette stratégie de mémoire dans un programme personnalisé de réadaptation cérébrale pour les personnes âgées.

Autres actualités sur le même thème