Actualités

MÉNOPAUSE : Affecte-t-elle vraiment les performances cognitives ?

Actualité publiée il y a 6 mois 2 semaines 5 heures
Menopause
Des symptômes sévères de la ménopause peuvent affecter les performances cognitives d'une femme (Visuel Adobe Stock 207481677)

Des symptômes sévères de la ménopause peuvent affecter les performances cognitives d'une femme, suggère en effet cette nouvelle étude de neurologues de la Panjab University (Inde) : la dépression sévère et un dysfonctionnement sexuel, en particulier, peuvent affecter l'orientation, la consolidation des données donc la mémoire, l'attention, le rappel et les compétences linguistiques et visuospatiales chez la femme ménopausée. L’étude, publiée dans la revue Menopause, appelle à une surveillance toute particulière de la santé de la femme durant cette fenêtre de plus grande vulnérabilité.

 

La ménopause s'accompagne souvent d'un éventail de symptômes qui peuvent nuire à la qualité de vie, mais pas seulement, dans certains cas à la santé cognitive aussi. Ainsi, si la ménopause est un phénomène naturel, toutes les femmes ne la vivent pas de la même manière et n'en connaissent pas les mêmes effets. La fréquence et la gravité des symptômes peuvent varier considérablement d'une femme à l'autre. De précédentes études ont souligné les effets de ces symptômes sur le bien-être physique, mental et cognitif des femmes.

L’étude menée auprès de plus de 400 femmes a évalué l'effet de la gravité des symptômes de la ménopause sur les performances cognitives globales et 5 domaines cognitifs : l'orientation, l'enregistrement, l'attention, le rappel et les compétences linguistiques et visuospatiales. Les chercheurs ont pris en compte la gravité de symptômes courants de la ménopause tels que la dysfonction sexuelle, les symptômes vasomoteurs (bouffées de chaleur), la dépression et l'anxiété. L’analyse conclut que :

 

  • les performances cognitives des femmes sont « sensibles » à la gravité de certains symptômes de la ménopause,
  • en particulier à la dépression et à la dysfonction sexuelle ;

  • aucune association n'est en revanche identifiée entre les symptômes vasomoteurs et les performances cognitives.

 

« Les troubles de l'humeur sont courants pendant la transition de la ménopause et peuvent affecter la mémoire et le fonctionnement sexuel. Ces résultats soulignent l'importance d'évaluer les symptômes de la ménopause chez les femmes et de fournir un traitement approprié, le cas échéant, y compris le traitement de la dépression et de la dysfonction sexuelle », conclut le Dr Stéphanie Faubion, directrice médicale de la North American Menopause Society (NAMS).

Autres actualités sur le même thème