Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

MÉNOPAUSE : La natation en eau froide calme les symptômes

Actualité publiée il y a 4 mois 4 semaines 22 min
Post Reproductive Health
L'étude confirme les multiples bienfaits de la natation en eau froide pour les femmes ménopausées (Visuel Adobe Stock 625981653).

Il faut aimer l’eau, l’hiver, et cette étude a été menée uniquement auprès de femmes qui nagent déjà en eau froide. Cette enquête menée en ligne par une équipe de l’University College London (UCL) et publiée dans la revue Post Reproductive Health confirme les multiples bienfaits de la natation en eau froide pour les femmes ménopausées.

 

L'étude, menée auprès de 1.114 femmes, dont 785 en ménopause et 711 déclarant des symptômes, examine précisément les effets de la nage en eau froide sur leur santé et leur bien-être. L’analyse révèle :

 

  • globalement, une réduction significative des symptômes physiques et mentaux de la ménopause ;

  • précisément, une réduction significative de l’anxiété, rapportée par 47 % des femmes ménopausées ;
  • une réduction significative des sautes d'humeur, rapportée par 35 %,
  • une réduction de la mauvaise humeur, rapportée par 31 % des participantes,
  • une diminution des bouffées de chaleur rapportée par 30 % des femmes interrogées.
  • 63 % ont nagé régulièrement et spécifiquement pour soulager leurs symptômes.

 

Certaines femmes déclarent que l’eau froide apporte

un soulagement immédiat du stress et de l’anxiété :

« L’eau froide me procure un effet « phénoménal ». Cela m'a sauvé la vie. Dans l'eau, je peux tout faire. Tous mes symptômes physiques et mentaux disparaissent et je me sens à nouveau au mieux de ma forme ».

 

L’auteur principal, le professeur Joyce Harper de l’UCL, conclut : « Il a déjà été démontré que l’eau froide améliore l’humeur et réduit le stress des nageurs en plein air, et les bains de glace sont utilisés depuis longtemps pour aider la réparation et la récupération musculaire des athlètes. Notre étude soutient ces affirmations et confirme que cette activité peut être adoptée par les femmes ménopausées afin de soulager les symptômes physiques, tels que les bouffées de chaleur, les courbatures et les douleurs ».

 

Si des recherches supplémentaires doivent être menées pour préciser la fréquence, la durée, la température nécessaires pour obtenir cette réduction des symptômes, la natation est à nouveau confirmée comme une forme d’exercice adaptée aux femmes plus âgées, avec des bienfaits complémentaires, comme être à l'extérieur, optimiser la santé mentale et …contrer les effets de la sédentarité.

 

« Il faut néanmoins rester prudent lorsqu'on nage en eau froide, en raison du risque d'hypothermie, de choc en eau froide, de troubles du rythme cardiaque ou même de noyade », notent cependant les auteurs.


Plus sur le Blog Gynéco

Autres actualités sur le même thème