Vous recherchez une actualité
Actualités

MIGRAINE : 1 personne sur 2 en souffre au moins une fois dans l’année

Actualité publiée il y a 4 jours 19 heures 30 min
The Journal of Headache and Pain
Ces estimations mondiales d’incidence des migraines et maux de tête suggèrent que ces troubles affectent plus de 50 % de la population, au moins une fois chaque année (Visuel Adobe Stock 175888298)

Ces estimations mondiales d’incidence des migraines et maux de tête suggèrent que ces troubles affectent plus de 50 % de la population, au moins une fois chaque année. Cette méta-analyse qui suggère aussi une tendance à la hausse de leur prévalence, appelle, dans le Journal of Headache and Pain, à mieux en identifier les causes ainsi que les groupes de population les plus touchés, afin de pouvoir cibler plus efficacement la prévention et le traitement.

 

Il s’agit d’une large revue de la littérature qui, précisément, estime à 52 %, l’incidence en population mondiale des céphalées chaque année, et à 14 % celle des migraines dûment identifiées. Alors que ces maux de tête constituent l'une des affections les plus invalidantes dans le monde, leurs causes mal connues et leurs symptômes, restent encore mal pris en charge dans une très grande majorité de cas.

Aujourd’hui, plus de 15% de la population mondiale souffriront d’une céphalée au cours de la journée

L'étude : l’équipe de la Norwegian University of Science and Technology a examiné pas moins de 357 études publiées de 1961 à 2020 pour obtenir cette prévalence mondiale des maux de tête. La majorité des publications prises en compte dans l'examen portaient sur des adultes entre 20 et 65 ans, mais certaines incluaient également des adolescents et des enfants jusqu'à 5 ans, et des personnes âgées de plus de 65 ans.Les chercheurs ont pris en compte au mieux les différences de méthodologies, et en particulier les différences de durée de suivi. L’analyse conclut que :

 

  • 52 % de la population mondiale souffre d’une céphalée au cours d'une année donnée ;
  • 14 % de migraine ;
  • 26 % de céphalée de tension ;
  • 4,6 % signalant un mal de tête chronique depuis 15 ans, à raison de plusieurs jours par mois.
  • Tous les types de maux de tête sont plus fréquents chez les femmes que chez les hommes, plus particulièrement les migraines (17 % chez les femmes vs 8,6 % chez les hommes) et les maux de tête pendant 15 jours ou plus par mois (6 % chez les femmes contre 2,9 % chez les hommes) ;
  • sur les 12 études relevant l’incidence des maux de tête sur les dernières 24 heures, l’analyse conclut que 15,8 % de la population mondiale ont des maux de tête un jour donné, dont près de la moitié -soit 7%- une migraine.

En conclusion, la prévalence des maux de tête reste extrêmement élevée,

il est donc urgent de réduire ce fardeau grâce à la prévention et à de meilleurs traitements.

 

D’autant que si les facteurs méthodologiques expliquent une partie des variations entre les études, les estimations de prévalence plus élevée apparaissent associées à des publications plus récentes. Sans pouvoir conclure, les chercheurs émettent l’hypothèse d’un véritable changement, les migraines devenant plus courantes au cours de ces 30 dernières années. L’un des auteurs principaux, Lars Jacob Stovner commente ainsi ces résultats : « Par rapport à notre rapport précédent et aux estimations mondiales, les données suggèrent que les taux de maux de tête et de migraines pourraient augmenter. Cependant, comme nous ne pouvons expliquer que 30 % de la variation via les données examinées, il est prématuré de conclure à une augmentation de prévalence des maux de tête ».

Autres actualités sur le même thème