Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

MIGRAINE : Annonce-t-elle un risque plus élevé d’AVC ?

Actualité publiée il y a 11 mois 1 semaine 3 jours
PLoS Medicine
Les femmes migraineuses encourent un risque encore élargi, avec également une augmentation de l’incidence de la crise cardiaque et de l’AVC hémorragique (Visuel Adobe Stock 521036904)

Les hommes et les femmes souffrant de migraine présentent un risque accru d'accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique, conclut, pour la première fois cette équipe de la Aarhus University (Danemark). Les femmes migraineuses encourent un risque encore élargi, avec également une augmentation de l’incidence de la crise cardiaque et de l’AVC hémorragique, selon ces données publiées dans la revue PLoS Medicine.

 

L’auteur principal, le Dr Cecilia Hvitfeldt Fuglsang de l'Université d'Aarhus rappelle que de précédentes études ont suggéré que le risque accru d'accident vasculaire cérébral ischémique - lorsqu'un caillot sanguin bloque un vaisseau sanguin vers le cerveau - affecte principalement les jeunes femmes. Cependant l’association, notamment chez les femmes entre la migraine et un risque plus élevé de crise cardiaque d’AVC hémorragique - lorsqu'une artère du cerveau se rompt- mais également chez les hommes était jusque-là peu documentée.

Migraine et risque plus élevé d’événement cardiovasculaire majeur ?

L’étude menée à partir des dossiers médicaux danois enregistrés de 1996 à 2018 a d’abord identifié les participants souffrant de migraine puis ont comparé leur risque de crise cardiaque et d'AVC ischémique et hémorragique, vs la population générale exempte de migraine. L'analyse révèle que :

 

  • les hommes et les femmes souffrant de migraine encourent un risque similaire et accru d'AVC ischémique ;
  • les femmes souffrant de migraine peuvent également présenter un risque légèrement plus élevé de crise cardiaque et d’AVC hémorragique, vs les hommes souffrant de migraine et vs la population générale.

 

Ainsi, les résultats suggèrent que les femmes sont plus fortement touchées par la migraine,

une condition d'ailleurs plus largement diagnostiquée chez les femmes. Alors que ce type de complications cardiovasculaires peut entrainer des incapacités à vie ou même le décès, les chercheurs soutiennent qu'il est essentiel de détecter le risque cardiovasculaire chez les patients migraineux.

 

 « La migraine était associée à un risque similaire accru d'AVC ischémique chez les jeunes hommes et femmes. Cependant, la migraine peut être associée à un risque accru d'infarctus du myocarde et d'accident vasculaire cérébral hémorragique uniquement chez les femmes ».

Plus sur le Blog Neuro

Autres actualités sur le même thème