Vous recherchez une actualité
Actualités

MUCOVISCIDOSE chez le nourrisson : Les bénéfices d’une solution saline hypertonique

Actualité publiée il y a 4 mois 1 semaine 2 jours
AJRCCM
Inhaler une solution saline hypertonique peut aider les bébés atteints de mucoviscidose (fibrose kystique) à mieux respirer

Inhaler une solution saline hypertonique peut aider les bébés atteints de mucoviscidose (fibrose kystique) à mieux respirer, conclut cette équipe l'Université de Heidelberg, après suivi de 40 nourrissons atteints. Des données précieuses présentées dans l’American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine (AJRCCM) qui confirment à un an, chez les bébés traités, un meilleur indice de clairance pulmonaire, une prise de poids plus importante ainsi qu’une croissance (en taille) plus élevée.  

 

Cet essai contrôlé randomisé mené en Allemagne qui démontre en effet que « l'inhalation préventive d’une solution saline hypertonique chez des nourrissons atteints de fibrose kystique » est bénéfique à la santé des bébés, confirme les conclusions d’études précédentes, menées sur la souris et aboutissant également, avec une prévention par solution saline hypertonique, à une réduction du colmatage des muqueuses et donc du risque d’obstruction des voies respiratoires et d’infection. D'autres études ont également suggéré qu'une solution saline hypertonique était bénéfique aux nourrissons du deuxième âge et aux enfants atteints de mucoviscidose.

« Plusieurs études menées dans le monde entier sur des nourrissons et des enfants d'âge préscolaire atteints de mucoviscidose, identifiée par dépistage néonatal, ont révélé que la fibrose commençait dans les premiers mois de la vie, ne laissant qu'une faible marge de manœuvre pour des interventions thérapeutiques préventives », rappelle l’auteur principal, le Dr Stahl, pneumologue et directeur du Centre de recherche sur la fibrose kystique de l'Université de Heidelberg. « Alors que les maladies pulmonaires sont le facteur le plus important de morbidité et de mortalité chez les patients atteints de mucoviscidose, la prévention, ou du moins la capacité à retarder l'apparition et la progression de la maladie pulmonaire fibreuse peut constituer une stratégie thérapeutique prometteuse ».

 

Vers un meilleur indice de clairance pulmonaire : les chercheurs ont suivi 40 nourrissons, âgés en moyenne de 3 mois au moment de l’inclusion et atteints de mucoviscidose. Les bébés ont été répartis au hasard pour recevoir soit une solution saline hypertonique (solution saline avec une concentration de sel de 6%), soit une solution saline isotonique (0,9%), puis ont été suivis pendant 12 mois. Les chercheurs ont vérifié si l’indice de clairance pulmonaire et l’imagerie par résonance magnétique thoracique (IRM) pouvaient être réalisés en toute sécurité chez ces nourrissons, l'indice de clairance pulmonaire permettant de détecter ces changements respiratoires et l’IRM de détecter des anomalies précoces de la structure pulmonaire. L’essai montre que :

  • à un an, les nourrissons ayant reçu la solution saline hypertonique présentent un meilleur indice de clairance pulmonaire, ont pris beaucoup plus de poids, soit 500 grammes de plus en moyenne que les bébés et plus de taille aussi, soit 1,5 centimètre de plus.

 

Ces enfants n'ont été suivis que pendant un an. Par conséquent, on ignore encore si ce traitement hypertonique au sérum physiologique est bénéfique à long terme. Mais la stratégie est prometteuse. De plus c’est l’une des premières études menées chez de très jeunes enfants atteints de mucoviscidose. Bref, une base suffisante pour décider de poursuivre les recherches sur un plus grand nombre d’enfants et sur une plus longue durée.


Interstitiel mediset

Autres actualités sur le même thème

Pages