Vous recherchez une actualité
Actualités

NUTRITION vs CANCER : Les pigments des baies, de bons suppresseurs de tumeur ?

Actualité publiée il y a 8 mois 1 semaine 5 jours
Scientific Reports
De nombreuses études ont déjà montré les effets bénéfiques, métaboliques et neuroprotecteurs de ces pigments spécifiques aux baies, dont la myrtille, le cassis et l'airelle, les anthocyanes.

De nombreuses études ont déjà montré les effets bénéfiques, métaboliques et neuroprotecteurs de ces pigments spécifiques aux baies, dont la myrtille, le cassis et l'airelle, les anthocyanes. Mais c’est un nouveau mécanisme protecteur que décrypte ici cette équipe de University of Eastern Finland : ces anthocyanes préviennent le vieillissement cellulaire, donc réduisent le risque de cancer et, dans certains cas réduisent même l’expression de « gènes du cancer ». Des résultats présentés dans les Scientific Reports, qui incitent, toujours, à diversifier toujours plus son alimentation.

 

Ces pigments naturels des baies, les anthocyanes, exercent un premier effet : ils augmentent la fonction de l'enzyme sirtuin 6 dans les cellules cancéreuses. Les chercheurs rappellent que les sirtuines sont des enzymes qui régulent l'expression des gènes qui contrôlent la fonction des cellules à travers les principales voies de signalisation cellulaire. Le vieillissement provoque des changements dans la fonction de la sirtuine, et ces changements contribuent au développement de diverses maladies. En augmentant l’expression de SIRT6, les anthocyanes exercent un premier effet anticancéreux. Mais ce n’est pas tout.

 

1 pigment, 3 effets bénéfiques : la cyanidine en particulier, une anthocyanine abondante dans la myrtille sauvage, le cassis et l'airelle, augmente les niveaux de l’enzyme SIRT6 dans les cellules cancéreuses colorectales humaines, réduit l'expression des gènes du cancer Twist1 et GLUT1, tout en augmentant l'expression du gène suppresseur de tumeur FoXO3 dans les cellules.

Ces premières données appellent à développer de nouveaux médicaments, qui agissent comme les anthocyanes et qui régulent la fonction de SIRT6.

Autres actualités sur le même thème

Pages