Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ : Lester sa veste pour se délester de sa graisse

Actualité publiée il y a 2 mois 2 semaines 10 heures
EClinical Medicine

Une réduction de l'obésité, c’est ce que promet cette équipe de l’Université de Göteborg (Suède) aux « porteurs de gilets lestés ». Un moyen original pour perdre du poids qui apporte ici dans la revue EClinical Medicine sa preuve de concept. Ce système, qui reprend tout simplement mais au quotidien, le principe de vestes d’entrainement (voir visuel), est « psychologiquement comparable », expliquent les chercheurs suédois, « aux balances à mémoire qui incitent par un rappel constant au maintien de la masse grasse et du poids corporel ».

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Au départ, les chercheurs ont émis l’hypothèse que lester sa veste avec des poids pourrait entraîner une diminution, en compensation, du poids corporel. Pour quelles raisons ? Parce que le sujet se percevrait alors plus lourd qu’en réalité, et aurait également plus de charge à déplacer. L’expérience a été menée avec 69 participants à IMC élevé de 30 à 35, soit atteints d'obésité modérée. Les participants ont été invités à porter un gilet lesté 8 heures par jour pendant 3 semaines et de poursuivre leurs activités quotidiennes comme d'habitude. Les participants du groupe témoin ne portait que des gilets légers pesant 1 kg, tandis que le groupe d’intervention portait des gilets lestés d’environ 11 kg. Après 3 semaines d’expérience,

Il faut se lester de 11 kg pour perdre 2 kg en 3 semaines !

Après 3 semaines d’expérience,

  • les sujets du groupe d’intervention avaient perdu 1,6 kg, les participants témoins, 0,3 kg ;
  • les gilets les plus lourds ont surtout permis de réduire la masse grasse, la masse musculaire étant globalement restée stable ;
  • l’effet des gilets lourds sur la masse grasse s’avère supérieur, aux résultats habituellement observés après différents programmes d’exercice physique pour la perte de poids ;
  • les chercheurs n’ont pas déterminé si la réduction portait sur la graisse sous-cutanée ou la graisse abdominale/viscérale- plus fortement associée aux maladies cardiovasculaires et au diabète.

 

La recherche se poursuit avec l’objectif de mesurer les effets du « gilet lesté » sur la dépense énergétique, l'appétit et la mobilité et si ces facteurs expliquent en effet la perte de poids. Ensuite , il faudra tout de même vérifier si « ce système » est jouable dans la vraie vie !

Autres actualités sur le même thème