Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

ODOROLOGIE CANINE : Ils détectent le COVID-19 aussi

Actualité publiée il y a 9 mois 3 semaines 1 jour
Journal of Osteopathic Medicine
On savait que certains chiens, formés à cette mission, sont capables de détecter à l’odorat certains cancers. C’est également vrai pour le COVID-19 (Visuel Adobe Stock 158731172)

On savait que certains chiens, formés à cette mission, sont capables de détecter à l’odorat certains cancers. C’est également vrai pour le COVID-19, révèle cette équipe de l’Université de Californie, Santa Barbara. Ces chiens « renifleurs » peuvent même détecter le COVID-19 plus rapidement et plus précisément que les tests actuels, selon ces données publiées dans le Journal of Osteopathic Medicine.

 

Les chiens possèdent jusqu'à 300 millions de cellules olfactives, vs 5 ou 6 millions pour les humains, et utilisent un tiers de leur cerveau pour traiter les données olfactives, vs seulement 5 % pour les humains. Des chiens entraînés à reconnaître des composés organiques volatils (COV) spécifiques créés par le corps au cours d'une maladie peuvent ainsi identifier avec succès des patients atteints. La littérature fournit de nombreux exemples, dont des cancers, la maladie de Parkinson ou encore le diabète.

 

Cet examen de la littérature apporte une nouvelle corde à leur arc, en suggérant que les chiens formés à cette forme d’odorologie pourraient être une option, peu coûteuse, plus rapide et plus efficace -que les tests PCR-pour détecter aussi l’infection COVID-19, et pourraient même être un outil clé en cas de futures pandémies.  

 

L’étude : l’auteur principal, le Dr Tommy Dickey de l'Université de Californie et son équipe ont passé en revue 29 études dans lesquelles les chiens ont été testés dans cette détection du COVID-19. Les études portaient sur plus de 31.000 échantillons reniflés par des chiens de 19 races différentes. Dans certaines études, les chiens odorants reniflaient directement les patients, dans d’autres, des échantillons de sueur, de salive ou d'urine. L’analyse révèle :

 

  • dans la majorité des études,

une sensibilité et une spécificité de l’odorat canin similaires ou plus performantes que les tests RT-PCR ou les tests antigéniques ;

  • 4 des chiens se sont montrés capables de détecter l'équivalent d’une concentration de copies d'ARN viral équivalente à 1 goutte de n'importe quelle substance odorante dissoute dans dix piscines olympiques !
  • les chiens sont capables de détecter le COVID-19 chez des patients symptomatiques, présymptomatiques et asymptomatiques ;
  • les chiens sont capables de détecter toutes les nouvelles variantes de COVID ;
  • leur rapidité de détection est de quelques secondes à quelques minutes : plus besoin de laboratoire coûteux !

 

« Après avoir mené cet examen, nous pensons que les chiens renifleurs ont un rôle à jouer aussi en diagnostic médical notamment en période de pandémie, pour le dépistage sanitaire rapide dans les espaces publics ».

Plus sur le Blog Diagnostic

Autres actualités sur le même thème