Vous recherchez une actualité
Actualités

OPTOMÉTRIE : Des lentilles intelligentes, diagnostiques, thérapeutiques et techno

Actualité publiée il y a 5 mois 2 semaines 6 jours
Contact Lens & Anterior Eye
Des lentilles de contact bientôt capables de détecter un cancer, de traiter des maladies et de remplacer un écran numérique, ce sera possible dans un futur relativement proche (Visuel Centre for Ocular Research & Education - CORE)

Des lentilles de contact bientôt capables de détecter un cancer, de traiter des maladies et de remplacer un écran numérique, c’est le futur relativement proche décrit et documenté par cette équipe de bioingénieurs du Centre for Ocular Research & Education (CORE) de l’Université de Waterloo (Canada). Une technologie « de la vision » qui va bientôt transformer un dispositif médical couramment utilisé, bien au-delà de sa fonction de correction des erreurs de réfraction. Un exemple concret de théranostique, le domaine médical multidisciplinaire qui combine la thérapeutique et le diagnostic.

 

C’est l’un des examens les plus complets des progrès à venir dans le domaine des lentilles de contact, qui rapporte toute une gamme de technologies et leurs potentiels via de nouveaux biomatériaux, nanotechnologies, innovations optiques, biocapteurs, agents antibactériens et miniaturisation des batteries. « Des progrès possibles décrits comme « incroyables » dans les technologies de l’optique thérapeutique ». Son auteur principal, le Dr Jones est l'un des principaux experts en optométrie dans le monde.  

De multiples innovations à court terme

  • Le liquide lacrymal, pour le diagnostic : la présence de biomarqueurs dans le film lacrymal va donner lieu à des lentilles de contact diagnostiques qui vont permettre de détecter et de surveiller des maladies oculaires (ex : sécheresse oculaire) mais aussi systémiques comme le diabète ou le cancer (biopsie liquide).
  • Les nouveaux circuits intégrés vont permettre une surveillance de la pression intraoculaire dans le cristallin pour le glaucome et même l’imagerie du système vasculaire rétinien en temps réel pour la détection précoce de maladies telles que l'hypertension, les accidents vasculaires cérébraux et le diabète !
  • Les progrès de la dynamique des fluides, de la science des matériaux et de la microélectronique vont apporter d’immenses progrès dans le traitement et la gestion des maladies oculaires : des matériaux résistants à la déshydratation combinés à un flux électro-osmotique et à des matériaux réactifs de piégeage des espèces d'oxygène - lorsqu'ils sont intégrés dans les lentilles - pourraient offrir une option thérapeutique continue contre la sécheresse oculaire.
  • Les cellules à cristaux liquides vont bientôt permettre de reproduire les fonctionnalités de la pupille et de l'iris, filtrant de manière autonome la lumière entrante pour surmonter les défauts physiologiques. Un filtrage spectral intégré et réglable permettra d'atténuer les déficiences de vision des couleurs.
  • Les lentilles de contact à administration de médicaments vont apporter un dosage plus précis par rapport aux gouttes oculaires traditionnelles, augmentant la distribution du médicament sur la surface oculaire et réduisant les nombreux effets secondaires. Les nanoparticules en particulier, chargées de médicaments vont contribuer à cette nouvelle technique thérapeutique.
  • Des optiques personnalisées vont traiter les yeux lésés, la surface avant d'une lentille étant formée pour réduire spécifiquement les aberrations mesurées en fonction de la forme cornéenne unique de chaque personne.
  • La microélectronique intégrée va permettre de surveiller en continue la direction du regard, et traiter la presbytie en temps réel. Les nouvelles techniques d’affichage optique et numérique vont aussi aider les personnes souffrant de basse vision…

 

Mais ce n’est pas tout. Les conditionnements et les chaines de production des lentilles de contact vont aussi bénéficier de progrès technologiques offrant à leurs utilisateurs des niveaux d’hygiène et d’asepsie encore améliorés.