Vous recherchez une actualité
Actualités

ORGANISATIONS PLURIDISCIPLINAIRES : Le partage des expériences pour le bien des soignants comme des patients

Actualité publiée il y a 3 années 4 mois 2 semaines
National Institute for Health Research
Les réunions de réflexion et de partage d’expériences permettent aussi d’améliorer considérablement le bien-être du personnel soignant

On parle plus souvent du partage des bonnes pratiques, moins souvent d’un partage plus informel des expériences de toutes natures vécues par les soignants auprès de leurs patients. Pourtant, dans les environnements de soins de santé, où les personnels subissent une énorme pression, à l’hôpital comme dans les structures de villes multidisciplinaires (e.g. MSP ou Pôles de Santé), des réunions de réflexion et de partage d’expériences permettent d’améliorer considérablement le bien-être du personnel soignant. Ces conclusions d’une étude menée par une équipe de l’Université de Surrey, présentées dans la revue de la National Institute for Health Research Journals Library révèlent l’effet indiscutable de ces moments de partage, avec une réduction, à 8 mois de moitié des niveaux de détresse émotionnelle. Et avec cette amélioration du bien-être professionnel, une augmentation indiscutable de la qualité des soins.

 

Ainsi, les soignants qui ont l’occasion, dans leur structure ou leur service de partager régulièrement les défis émotionnels, sociaux ou éthiques auxquels ils ont été confrontés dans le cadre de leur exercice quotidien, ressentent moins de détresse psychologique. Le travail d'équipe est renforcé, tout comme l’empathie et la compassion ressenties et exprimées à leurs collègues comme à leurs patients.

 

Cette toute première étude sur l'impact des « Schwartz Center Rounds® » ou réunions mensuelles des personnels cliniques et non cliniques qui ouvrent un espace régulier, sûr et libre, de partage des expériences avec ses collègues et de discussion des défis de l’exercice quotidien et des répercussions sur chaque médecin ou soignant a été menée auprès de 500 membres du personnel ayant participé régulièrement, irrégulièrement ou pas à ces réunions, sur une période de 8 mois. Un questionnaire (GHQ-12) validé cliniquement a permis d’évaluer l’état de santé mental et émotionnel des participants.

 

Partage des expérience et bien-être psychologique : l’analyse montre que,

  • le bien-être des personnels participant régulièrement aux réunions de partage s'est considérablement amélioré, la proportion de personnes souffrant de détresse psychologique ayant diminué de moitié, passant de 25% à 12%.
  • En revanche, très peu de changement est constaté dans le bien-être psychologique des personnels qui n'ont pas assisté aux réunions.
  • Interrogés sur les avantages de ces réunions, les participants déclarent qu’elles permettent une meilleure compréhension et plus d’empathie et de tolérance envers les collègues et les patients. Au-delà de leur caractère ouvert, les réunions ont entraîné des changements positifs, dans le travail d’équipe, la mise en œuvre de bonnes pratiques.

 

 

Aujourd’hui, ce principe de réunions de partage sont mises en œuvre dans plus de 160 établissements et structures britanniques, avec des fréquences variables, en fonction de la disponibilité des personnels, de la charge de travail et des ressources nécessaires à leur planification et à leur déroulement. Cependant les auteurs insistent sur l’importance de maintenir leur régularité. Le défi consiste ainsi pour les différentes organisations de santé à continuer à investir dans ces réunions, en dépit de ressources souvent limitées.

 

On retiendra donc ce principe de partage pour que tout le personnel se réunisse d'égal à égal, pour partager ses expériences et s'écouter les uns les autres. Un soutien précieux pour le personnel soignant, qui peut améliorer le bien-être et favoriser la compassion et l'empathie vis-à-vis des collègues et des patients.

Autres actualités sur le même thème