Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

OSTÉOPOROSE : Le sommeil, indispensable pour la santé de l'os

Actualité publiée il y a 1 mois 6 jours 15 heures
Anschutz
La perturbation circadienne entraîne aussi une perturbation de la résorption et de la formation osseuses (Visuel Adobe Stock 231425965)

Dormir suffisamment pourrait-il aider à prévenir l’ostéoporose ? Alors que l’alimentation et l’exercice sont deux facteurs de mode de vie bien reconnus pour leur importance dans la santé osseuse, cette équipe de l’Université du Colorado invoque aussi le rôle du sommeil, et du rythme circadien, dans l'ampleur du renouvellement osseux.  L’étude Spotlight, toujours en cours, révèle en effet que la perturbation circadienne entraîne aussi une perturbation de la résorption et de la formation osseuses.

 

L’auteur principal, le Dr Christine Swanson, cherche, avec son équipe à déterminer si un sommeil adéquat peut aider à prévenir l'ostéoporose. L’auteur souligne que si « de nombreuses raisons, telles que des changements hormonaux, le vieillissement et certains facteurs liés au mode de vie sont bien documentés pour leur influence dans la santé ou la perte osseuse », de nombreux patients présentent une ostéoporose sans étiologie particulière.

Comment la densité osseuse et le sommeil évoluent avec le temps

Entre le début et le milieu de la vingtaine, les jeunes adultes atteignent leur densité minérale osseuse maximale, qui est plus élevée pour les hommes que pour les femmes.

Ce pic est l’un des principaux déterminants du risque de fracture plus tard dans la vie.

Après avoir atteint ce pic, la densité osseuse reste à peu près stable pendant quelques décennies. Chez les femmes dans la transition ménopausique, la perte osseuse s’accélère. Chez les hommes aussi, progressivement avec le vieillissement, la densité osseuse diminue.

 

Les habitudes de sommeil évoluent également avec le temps. Au fil du vieillissement, la durée totale de sommeil diminue et la structure du sommeil change. La latence du sommeil, c’est-à-dire le temps nécessaire pour s’endormir, augmente avec l’âge. Le sommeil lent, un stade de sommeil profond et réparateur, diminue avec l’âge. Les horaires du sommeil ou « phases circadiennes » évoluent aussi, autant chez les hommes que chez les femmes.

 

Quel lien entre le sommeil et la santé des os ? Les chercheurs rappellent que les gènes qui contrôlent notre horloge interne sont présents dans toutes les cellules osseuses : « Lorsque ces cellules se résorbent et forment des os, elles libèrent certaines substances dans le sang qui nous permettent d'estimer l'ampleur du renouvellement osseux ».

Ces marqueurs de résorption et de formation osseuse suivent aussi un rythme quotidien.

L'amplitude de ce rythme est plus grande pour les marqueurs de la résorption osseuse – qui fait référence au processus de dégradation des os – que pour les marqueurs de la formation osseuse. Cependant, cette rythmicité est importante pour le métabolisme osseux normal et suggère que le sommeil et les perturbations circadiennes peuvent affecter directement la santé des os.

 

L’étude de l’évolution des marqueurs du renouvellement osseux en réponse à la privation de sommeil et aux perturbations circadiennes, chez des participants suivis en environnement hospitalier contrôlé et soumis à différentes perturbations circadiennes pendant trois semaines, constate :

 

  • des changements néfastes significatifs dans le renouvellement osseux chez les hommes et les femmes en réponse au manque de sommeil et aux perturbations circadiennes ;
  • parmi ces changements néfastes figurent une diminution des marqueurs de la formation osseuse ;
  • les jeunes femmes présentent une augmentation significative du marqueur de résorption osseuse : or lorsqu’une personne forme moins d’os tout en résorbant plus, alors, avec le temps, cela entraîne une perte osseuse, un risque accru d’ostéoporose et un risque accru de fracture ;
  • le sexe et l'âge jouent également un rôle important, les participants femmes plus jeunes apparaissant plus sensibles aux effets néfastes d'un mauvais sommeil sur la santé des os.

 

L’étude Spotlight est toujours en cours...


Plus sur le Blog Fibromyalgie
Plus sur le Blog Sommeil

Autres actualités sur le même thème