Vous recherchez une actualité
Actualités

PARENTALITÉ : Trop de sévérité rétrécit le cerveau des enfants

Actualité publiée il y a 1 semaine 2 jours 7 heures
Development and Psychology
Se mettre trop souvent en colère ou crier après les enfants est associé à une réduction du volume de certaines structures cérébrales à l'adolescence (Visuel Fotolia).

Cette étude de psychologues canadiens, publiée dans Development and Psychology, montre littéralement les effets structurels d’une parentalité trop sévères sur le cerveau de l’Enfant. Les conclusions à paraître dans la revue Development and Psychology montrent que se mettre trop souvent en colère ou crier après les enfants est associé à une réduction du volume de certaines structures cérébrales à l'adolescence. Une forme de maltraitance donc, aux conséquences irréversibles pour l’Enfant.

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner
29€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités