Vous recherchez une actualité

Actualités

PERSONNALITÉ : Le meilleur rempart contre l'informatisation de votre emploi

Actualité publiée il y a 1 année 5 mois 2 jours
European Journal of Personality

Les traits de personnalité mais aussi l'intérêt pour les arts et la science prédisent un risque réduit de voir son travail occupé, à terme, par un…robot ou un oridinateur, révèle cette étude originale de l’Université de Houston. Bref, sans surprise, ces conclusions détaillées dans l’European Journal of Personality montrent que la personnalité plus que les compétences peut éviter d’être victime de l'automatisation ou de l’informatisation.

Certes le QI et le niveau d'études sont également des facteurs importants pour éviter, dans l'avenir, même lointain, de se voir remplacer au travail par un ordi ou un robot. Mais cette étude souligne l'importance, avant tout, des traits de personnalité, de la curiosité intellectuelle et des intérêts professionnels pour pouvoir évoluer sur ce marché du travail changeant et « sans pitié ». Ce qui est certain, écrit l'auteur principal, Rodica Damian, professeur de psychologie, c'est que « les robots ne peuvent pas fonctionner aussi bien que les humains en cas d'interactions sociales complexes. Les êtres humains surpassent les machines quand il s'agit de tâches nécessitant une créativité et un degré élevé de complexité hors routine. Dès que vous avez besoin de flexibilité, l'humain fait beaucoup mieux ».


C'est la première étude à examiner comment toute une série de facteurs de personnalité vont prédire le risque à perdre son emploi, en particulier pour des raison d'automatisation. Les chercheurs analysent ici les données de 346.660 participants représentatifs de la population américaine âgée de plus de 50 ans, dont les données de personnalité, d'intérêts personnels et professionnels à l'adolescence, l'intelligence et le statut socioéconomique. L'analyse révèle qu'indépendamment du contexte social, les personnes à niveaux d'intelligence, de maturité et d'extraversion plus élevés, de curiosité artistique aussi occupent les emplois les moins susceptibles d'être informatisés ou automatisés à terme. Précisément,

-chaque augmentation de 15 points de Q.I. est associée à une réduction de 7% de la probabilité de voir son emploi « informatisé »,

-une augmentation (d'un écart type) dans la maturité ou dans les intérêts pour les sciences (soit l'équivalent d'1 point sur une échelle de 5) pourrait sauver près de 3 millions d'emplois aux Etats-Unis (qui néanmoins ne manqueraient pas à terme d'être informatisés).

Ainsi l'éducation traditionnelle est à revoir…soulignent les chercheurs car elle ne prépare pas suffisamment au développement de ces atouts liés à la personnalité. Préparer aux emplois futurs, devrait passer par l'épanouissement des personnalités. Ainsi, si le Q.I. ne peut pas facilement être augmenté, accroître certains traits de personnalité comme l'ouverture aux interactions sociales, ou aux arts et aux sciences, « ferait » des employés plus difficilement remplaçables. Certaines compétences humaines restent uniques !

9 May 2017 DOI: 10.1002/per.2103 Whose Job Will Be Taken Over by a Computer? The Role of Personality in Predicting Job Computerizability over the Lifespan

Lire aussi : PERSONNALITÉ: 4 grands phénotypes sociaux identifiés, et vous ?-

Autres actualités sur le même thème

Pages