Vous recherchez une actualité
Actualités

PERTE d'AUDITION avec l'âge: Perdre l'oreille c'est perdre le contact social

Actualité publiée il y a 3 années 1 mois 2 semaines
Ear and Hearing

Les personnes âgées qui présentent une perte auditive non diagnostiquée et/ou non traitée risquent l’isolement social, et avec l’isolement social, la déficience cognitive, rappelle cette étude de l’Université de Colombie-Britannique. Des données précises, présentées dans la revue Ear and Hearing, qui dénoncent une augmentation de plus de 50% du risque d’isolement, pour chaque baisse de 10 décibels de sensibilité auditive.

10 décibels, c'est le « bruit » d'une respiration calme, rappellent ces auteurs qui ont examiné l'impact des troubles auditifs non diagnostiqués ou traités chez 5.000 patients âgés de 60 à 69 ans, participant à la Nutrition Examination Survey. De plus, au-delà de cette augmentation considérable du risque d'isolement, ils constatent que cette réduction de 10 décibels de sensibilité auditive est également associée à un déclin cognitif équivalant à près de 4 années de vieillissement.


La perte d'audition est souvent considérée comme partie intégrante d'un vieillissement normal, rappelle le Dr Paul Mick, professeur de médecine à l'Université de Colombie-Britannique, pourtant elle accélère l'isolement social dont les effets sur les taux de décès sont aussi sévères que ceux du tabagisme et de la consommation d'alcool. Le suivi de la capacité d'audition du patient âgé est donc primordial, car cette capacité conditionne sa capacité d'autonomie et d'interaction sociale.

Les auteurs envisagent déjà d'autres recherches pour regarder si des interventions telles que le dépistage auditif, similaire à celui mis en œuvre pour les jeunes enfants, pourrait avoir un impact positif sur les résultats de santé des personnes âgées.

Autres actualités sur le même thème