Vous recherchez une actualité
Actualités

PLAIES OUVERTES: La mélioïdose, une infection mortelle qui menace les voyageurs

Actualité publiée il y a 3 années 1 mois 2 semaines
CDC

Plaies ouvertes et diabète sont 2 facteurs de risque majeur d’infection par la Burkholderia pseudomallei au cours d’un voyage en Asie. Or la mélioïdose, la maladie infectieuse et mortelle causée par la bactérie B. pseudomallei, affecte les os, les articulations et conduit à des infections pulmonaires, cutanées, des septicémies. La contamination survient par plaies, brûlures ou écorchures mais aussi par ingestion ou inhalation. Avec le diabète, l’insuffisance rénale, la thalassémie ou une consommation élevée d'alcool sont également des facteurs de risque majeurs. L’incidence de la maladie est estimée à 165.000 cas par an, avec un taux de mortalité de 70% pour cent dans certaines régions du monde. Les US Centers for Disease and Prevention alertent contre le risque croissant de mélioïdose, lors de déplacements dans des zones endémiques (Australie, Thaïlande, Amérique du Sud, Mexique et Caraïbes), en particulier les personnes ayant des problèmes de cicatrisation. Les CDCrappellent les signes de la mélioïdose, dont la fièvre, des douleurs thoraciques, des abcès, des douleurs abdominales, des douleurs articulaires, des maux de tête et une perte de poids.

Plaies cutanées et mélioïdose : les plaies ouvertes sont un site de choix pour les bactéries Burkholderia. Ainsi, le mode d'inoculation le plus fréquent et documenté dans la littérature est l'exposition d'une peau lésée à des boues ou à des eaux de surface contaminées. Cependant, la contamination aérienne par inhalation est le deuxième mode de contamination. La contamination digestive est également possible. Dans le second cas, la bactérie fait son chemin dans la cavité nasale via la muqueuse olfactive, où elle va attendre et passer dans le cerveau au moment le plus opportun.


Enfin,Les lésions cutanées primaires associées sont caractéristiques, polymorphes, de type ulcère purulent et chronique. Les lésions cutanées secondaires sont de type pustules, abcès, lymphangite (inflammation des vaisseaux lymphatiques), ulcérations.

Dans certaines régions d'Asie du sud-est, la mélioïdose est avec le VIH et la tuberculose, la 3è cause infectieuse de mortalité.

Autres actualités sur le même thème