Vous recherchez une actualité
Actualités

PLAIES PROFONDES : Des éponges régénératrices à l’acide hyaluronique

Actualité publiée il y a 2 mois 2 semaines 1 jour
KTU
Ce dispositif sous forme d'éponge chargée en acide hyaluronique,  à la fois antimicrobien, antioxydant et anti-inflammatoire stimule la régénération des tissus et optimise la cicatrisation.

Cette équipe de chercheurs de l'Université de technologie de Kaunas (Lituanie) vient de mettre au point un pansement de nouvelle génération à l'acide hyaluronique. Ce dispositif à la fois antimicrobien, antioxydant et anti-inflammatoire stimule la régénération des tissus et optimise la cicatrisation. Il peut être particulièrement efficace dans le traitement des plaies profondes, difficiles à cicatriser. La technique de « lyophilisation » permettant d’obtenir une structure ressemblant à une éponge d'acide hyaluronique est documentée par ses inventeurs, sur le site de l’Université.  

 

Les auteurs rappellent qu’en Europe, la prise en charge des plaies représente entre 2 et 4% du total des dépenses de santé dans l'Union européenne et que le traitement d’une seule plaie chronique peut coûter jusqu’à 10.000 €. Enfin, on estime que près de 1,5% de la population de l’UE souffre d’une ou de plusieurs de ces plaies, une prévalence qui ne va qu’augmenter avec le vieillissement des populations et le recours plus fréquent à la chirurgie.

 

Des éponges à base d’acide hyaluronique : parmi ces plaies, des plaies profondes, traumatiques ou chirurgicales, pour la cicatrisation desquelles la régénération des tissus (bourgeonnement, épidermisation) est extrêmement importante. Le développement de pansements de nouvelle génération, qui assistent ce processus, est l’un des plus grands défis de l’ingénierie tissulaire. Ici, ces chercheurs développent des pansements ressemblant à des éponges à base d’acide hyaluronique, stimulant la régénération des tissus et utilisables dans la cicatrisation des plaies, mais aussi en ophtalmologie, en cas de lésions osseuses, ou encore en médecine esthétique.

 

L'acide hyaluronique est un polymère naturel présent dans les organismes vivants, qui possède des propriétés anti-inflammatoires et stimule la régénération des tissus. On connait mieux les produits commerciaux à base d'acide hyaluronique, sous formes liquides ou de gels épais rapidement absorbés par l'organisme. Mais ici les chercheurs ont développé une forme plus adaptée à la formation de tissus : ces nouveaux pansements qui ressemblent à des éponges ont une structure en filet, essentielle à la régénération des tissus. Les chercheurs utilisent une technique de lyophilisation pour obtenir cette structure. Le pansement remplit la plaie et sert de soutien de fixation des cellules ; ses composés actifs, exercent de plus une action antimicrobienne, antioxydante, anti-inflammatoire. En synthèse, particulièrement adapté aux plaies profondes, il permet de stimuler leur épidermisation, une phase cruciale et complexe dans le processus de cicatrisation de ce type de plaies.

 

Aujourd’hui, le prototype est en cours de test in vitro avec différents types de cellules. Quelques années de recherche seront probablement nécessaires avant une utilisation du dispositif en pratique clinique.


Interstitiel resposorb

Autres actualités sur le même thème

Pages