Vous recherchez une actualité
Actualités

PROBIOTIQUES : Et si les meilleurs venaient des bébés ?

Actualité publiée il y a 7 mois 4 semaines 13 heures
Scientific Reports
Et si les selles de bébé étaient la meilleure source de probiotiques bénéfiques ?

Et si les selles de bébé étaient la meilleure source de probiotiques bénéfiques ? C’est la suggestion de cette équipe du Wake Forest (Caroline du Nord) qui développe un cocktail probiotique dérivé de souches de bactéries intestinales présentes dans les selles de nourrissons. Une combinaison probiotique pédiatrique, présentée dans les Scientific Reports, qui pourrait aider le corps de l’adulte à produire des acides gras à chaîne courte (AGCC), facteurs de bonne santé intestinale.

 

On sait aujourd’hui que les probiotiques, des bactéries bénéfiques, peuvent prévenir ou traiter efficacement certaines maladies chez les modèles animaux et chez l'homme. Ces données, encore récentes, ont conduit à une forte demande de suppléments de probiotiques au cours de la dernière décennie, ce qui a entraîné une augmentation massive du développement de nouveaux produits probiotiques destinés au grand public. « Les personnes atteintes de diabète, d'obésité, de maladies auto-immunes et de cancers ont souvent des niveaux trop faibles d’acides gras à chaîne courte. Leur augmentation peut être utile pour restaurer un environnement intestinal normal et améliorer ainsi la santé intestinale ». A la recherche de probiotiques « naturellement » bénéfiques, le Pr Hariom Yadav, professeur adjoint de médecine moléculaire à la Wake Forest School of Medicine a eu l’idée « d’aller voir chez bébé » : « Les bébés sont généralement en bonne santé et ne souffrent pas de maladies liées à l'âge, telles que le diabète et le cancer ».

 

L’équipe a analysé des échantillons de 34 nourrissons en bonne santé et selon un protocole rigoureux a sélectionné les 10 meilleurs des 321 prélèvements analysés. Pour tester la capacité de ces probiotiques d'origine humaine à modifier le microbiome intestinal et leur capacité à produire des AGCC, l’équipe a transplanté chez la souris une dose unique ou 5 doses consécutives de ce cocktail probiotique composé des 10 meilleures souches. L’expérience montre que :

  • l’ajout de ce cocktail probiotique module (en 1 ou 5 doses) le microbiome intestinal et améliore la production d’acides gras à chaine courte dans les intestins et les excréments de souris.

 

 

De premières preuves d’efficacité des « probiotiques de bébé » : Ces travaux apportent ainsi les preuves que ces probiotiques d'origine humaine et pédiatrique pourraient être efficaces contre certaines maladies associées au déséquilibre du microbiome intestinal et à la diminution de la production d’AGCC dans l'intestin.

D’autres études sont d’ores et déjà programmées pour étudier l'influence précise de ce cocktail probiotique sur le microbiome humain, le métabolisme et les maladies associées.


Interstitiel resposorb

Autres actualités sur le même thème

Pages