Vous recherchez une actualité
Actualités

PROBIOTIQUES : Ils pourraient limiter l’usage des antibiotiques

Actualité publiée il y a 2 années 1 semaine 4 jours
European Journal of Public Health
Une utilisation plus large des probiotiques pourrait permettre de réduire les prescriptions d'antibiotiques

Une utilisation plus large des probiotiques pourrait permettre de réduire les prescriptions d'antibiotiques, montre cette méta-analyse de l'Université de Georgetown et d’autres instituts aux États-Unis, en Angleterre et aux Pays-Bas, menée principalement chez les nourrissons et les enfants. L’étude, soutenue en partie par l’International Scientific Association for Probiotics and Prebiotics et publiée dans l’European Journal of Public Health montre qu’une supplémentation en probiotiques réduit de 29 à 53% la probabilité pour ces jeunes participants de recevoir une prescription d’antibiotiques.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Des résultats intrigants, commentent les auteurs qui voient ainsi dans une utilisation élargie des probiotiques le moyen de réduire les prescriptions d’antibiotiques et par là même les risques d’antibiorésistance. L’auteur principal, le Dr Daniel Merenstein, professeur au département de médecine familiale de la faculté de médecine de Georgetown rappelle qu’aux seuls États-Unis environ 2 millions de cas d’infections résistantes aux antibiotiques sont constatés chaque année, qui entraînent 23 000 décès (Source CDC).

 

La consommation de probiotiques perme de réduire l'incidence, la durée et la sévérité de certains types d'infections respiratoires et gastro-intestinales aiguës courantes, ont déjà démontré de précédentes études. « La question est de savoir si cette réduction est liée à la baisse de l'utilisation des antibiotiques, et ici nous constatons clairement une association », explique le Dr Merenstein. En effet, c’est bien la conclusion de cette méta-analyse de 6 études ayant porté sur une supplémentation en souches de Lactobacillus et de Bifidobacterium.

 

Comment les probiotiques aident-ils à combattre les infections ? Et en particulier celles des voies respiratoires et du tube digestif ? Si les processus sous-jacents ne sont pas tout à fait compris, de nombreux mécanismes possibles, tels que la production de probiotiques d'inhibiteurs de pathogènes ou la régulation immunitaire sont évoqués. Encore une fois, l’équilibre du microbiote apparaît comme essentiel à la santé et à l’immunité. « Nous ne connaissons pas encore tous les mécanismes en jeu. Mais puisque la majeure partie du système immunitaire humain se trouve dans le tractus gastro-intestinal, l'ingestion de bactéries saines peut permettre d’éliminer ou de mettre en infériorité les pathogènes bactériens liés aux infections intestinales ».

Certes, des études supplémentaires seront nécessaires sur toutes les tranches d’âge, et en particulier chez les personnes âgées, afin de déterminer si une utilisation soutenue des probiotiques est également liée à une réduction globale des prescriptions d'antibiotiques.

Si cela était vérifié, cela pourrait avoir un impact énorme sur l'utilisation des probiotiques en médecine générale et chez les usagers de santé en général.

Autres actualités sur le même thème