Vous recherchez une actualité
Actualités

PROBIOTIQUES : Quelle qualité pour quelle efficacité ?

Actualité publiée il y a 1 année 3 mois 3 semaines
Frontiers in Microbiology
En l’absence de directives réglementaires des Agences sanitaires, les médecins comme les patients ont des difficultés à distinguer les produits de haute qualité, des produits de qualité inférieure.

Dans le contexte de recherches et de preuves d’efficacité de plus en plus nombreuses, le marché des probiotiques est en plein développement. Cependant, en l’absence de directives réglementaires des Agences sanitaires, les médecins comme les patients ont des difficultés à distinguer les produits de haute qualité, des produits de qualité inférieure. Comment est-il donc possible de savoir avec certitude quelles souches de probiotiques se trouvent dans un supplément donné et en quelle concentration, et de s’assurer que la fabrication du produit respecte des normes de qualité élevées ? Ce groupe de 10 experts de la US Pharmacopeia (USP) appelle à plus de transparence pour permettre aux professionnels et aux usagers de santé de mieux s’y retrouver. Cet appel au contrôle qualité et à la transparence illustre à lui-seul la place que s’apprêtent à prendre les propbiotiques dans la pharmacopée.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Cet article d’opinion, publié dans la revue Frontiers in Microbiology, apporte ainsi de premières recommandations au secteur des probiotiques sur les normes et les moyens de communiquer la qualité de ses suppléments aux utilisateurs finaux. Les auteurs recommandent aux sociétés produisant des probiotiques de mettre en œuvre des méthodologies validées pour toutes les étapes du contrôle qualité et de se soumettre pour ces évaluations à des tiers pour certifier la qualité de leurs probiotiques et la précision des notices. Car l’une des principales préoccupations des médecins et des usagers reste comme pour tout nouveau type de supplément sur le marché, la précision sur l’étiquette des ingrédients contenus dans ces produits probiotiques.

 

Plusieurs évaluations publiées sur les probiotiques ont en effet révélé un manque de conformité montré entre l'étiquette et le supplément probiotique

C'est le rappel de Mary Ellen Sanders, co-auteur de l’article et responsable scientifique de l'International Scientific Association for Probiotics and Prebiotics (ISAPP). « Bien qu’il existe de premières normes réglementaires, leur application est inégale et se concentre naturellement sur la sécurité plutôt que sur la transparence et la précision de l'étiquetage ».

 

Vers une certification indépendante, réalisée par un organisme tiers : c’est l’appel lancé par ces experts aux fabricants de probiotiques qui pourraient ainsi apporter la preuve de l'importance accordée à la transparence. Le document décrit également les étapes nécessaires à la mise en œuvre d’une telle certification ; il s'agit notamment de développer des méthodes et des normes d'identité et de pureté, qui peuvent s’inspirer des avancées scientifiques récentes dont les nouvelles techniques de séquençage du génome entier et d'identification basées sur la PCR, ainsi que la quantification des cellules vivantes à mi-vie et en fin de vie de ces suppléments.

 

7 étapes : le processus de certification similaire à celui utilisé par des organismes de certification déjà établis, comprendrait 7 étapes et les documentations habituelles sur les installations de production, les procédures opératoires standards, les méthodes d'analyse, le contrôle qualité, l’analyse des risques et le contrôle des points critiques et des allergènes. L’aboutissement d’un tel processus pourrait être un label de qualité rassurant les usagers de santé. Le tout devant rester lisible pour le public.

 

Les étiquettes nécessiteraient les noms des genres et des espèces, avec désignation des souches présentes, ainsi que les quantités de chaque souche, une date limite de consommation, les instructions de stockage et les coordonnées de la société. Toute allégation, si non obligatoire, se devrait d’être étayée par des preuves de la littérature montrant un bénéfice avec la dose fournie dans le produit.

 

« Les consommateurs sont de mieux en mieux informés sur les probiotiques et leurs avantages. Il est essentiel de leur apporter de la transparence. Il est temps que l'industrie améliore volontairement la transparence sur la qualité de ses produits probiotiques, même en l'absence d'exigences réglementaires ».

Autres actualités sur le même thème